Actualité culturelle | News 24

L’UE demande une compensation à Israël — RT World News

Un groupe de députés européens a exigé qu’Israël paie pour la démolition des structures palestiniennes financées par l’UE

Le commissaire européen chargé de la gestion des crises, Janez Lenarcic, a déclaré ce week-end en réponse aux législateurs que Bruxelles avait demandé à plusieurs reprises à Israël de payer pour des maisons démolies en Cisjordanie qui avaient été construites grâce à l’aide financière de l’UE ou de ses États membres.

Selon le journal israélien Haaretz, la déclaration écrite de Lenarcic faisait suite à une lettre écrite par 24 députés à la Commission de gestion de crise, exigeant qu’Israël indemnise le bloc européen pour la perte de l’argent des contribuables européens.

“En termes financiers, Israël n’a pas assumé les conséquences des démolitions illégales et des violations des droits de l’homme”, lire la lettre, selon Haaretz.

Dans sa réponse, Lenarcic a déclaré que l’UE a toujours condamné “La politique de colonisation d’Israël et les actions illégales prises dans ce contexte”, ajoutant que le bloc a demandé à plusieurs reprises qu’Israël “restituer ou compenser les actifs financés par l’UE qui ont été démolis, démantelés ou confisqués.”

Cependant, bien qu’il ait travaillé pour recevoir cette compensation par les voies diplomatiques et politiques, le commissaire a admis qu’un “une liste d’options possibles pour obtenir une compensation d’Israël pour le financement de l’UE perdu dans les démolitions” n’a pas encore fait l’objet de discussions au sein du Conseil de l’Europe.





“Il appartient au Conseil, statuant à l’unanimité, de décider de l’éventuelle adoption de mesures restrictives de l’UE”, Lenarcic a conclu.

Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), au cours des huit premiers mois de 2022, plus de 700 personnes ont été déplacées après que les autorités israéliennes ont démoli, saisi ou forcé des personnes à démolir un total de 590 structures appartenant à des Palestiniens à travers le Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est. Rien qu’en juillet et en août, Israël a démoli quelque 202 structures, dont 29 avaient été fournies au titre de l’aide humanitaire financée par des donateurs.

Le rapport note que les chiffres de 2022 montrent une légère baisse par rapport à l’année précédente, lorsque les autorités israéliennes avaient démoli un total de 911 structures et déplacé 1 209 personnes.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Articles similaires