Skip to content

BRUXELLES (Reuters) – L'Union européenne adoptera mercredi une approche paneuropéenne sur l'utilisation des applications mobiles pour suivre la propagation du coronavirus, selon un document de la Commission européenne vu par Reuters.

Appelant cela une boîte à outils, l'exécutif européen a déclaré qu'il inclurait un schéma commun d'utilisation de données agrégées anonymes pour retrouver les personnes qui sont entrées en contact avec les personnes infectées et surveiller celles qui sont en quarantaine.

Pour apaiser les inquiétudes en matière de confidentialité, il y aura une limite stricte sur le traitement des données personnelles, qui seront détruites lorsque la crise virale sera maîtrisée, selon le document de la Commission.

Reportage de Foo Yun Chee, édité par Robin Emmott

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.