L’ouragan Agatha frappe l’État mexicain d’Oaxaca avec des vents de 105 mph |  Nouvelles du monde

Un ouragan de 105 mph est devenu le plus fort à avoir jamais touché terre en mai dans l’est du Pacifique.

L’ouragan Agatha s’est abattu lundi après-midi dans l’État d’Oaxaca, dans le sud du Mexique, provoquant des pluies torrentielles, une mer agitée et forçant les gens à se réfugier dans des abris.

Il a touché une zone peu peuplée de villes balnéaires et de villages de pêcheurs.

Deux autoroutes ont également été bloquées alors que de la boue et des pierres glissaient sur la route, bloquant l’accès à une zone de l’État. Certaines villes ont également perdu l’électricité et les lignes téléphoniques ont été coupées, obligeant les autorités à communiquer par radio.

L’ouragan de catégorie 2 a perdu de la puissance alors qu’il se déplaçait vers l’intérieur des terres et lundi soir, il a été reclassé comme une tempête tropicale avec des vents d’environ 70 mph.

Les pires conditions météorologiques devraient se dissiper dans la nuit, mais les fortes pluies restent une menace, selon le US National Hurricane Center.

Image:
Cette image montre Agatha au large d’Oaxaca lundi. Photo : NOAA/AP

De 10 à 16 pouces (25 à 41 centimètres) sont attendus à Oaxaca, avec de fortes averses prévues dans les États voisins du Chiapas, de Veracruz, de Tabasco et de l’est de Guerrero.

Jeff Masters, météorologue chez Yale Climate Connections, a déclaré qu’Agatha était l’ouragan le plus puissant à avoir touché terre dans la région en mai.

“Étant donné que la mousson africaine ne commence généralement pas à produire des ondes tropicales avant le début ou la mi-mai, il n’y a tout simplement pas assez de perturbations initiales pour provoquer de nombreux ouragans dans l’est du Pacifique en mai”, a déclaré M. Masters.

“De plus, les températures de l’eau en mai sont plus fraîches qu’elles ne le sont au plus fort de la saison et le cisaillement du vent est généralement plus élevé.”