Skip to content
L'organisme de réglementation de la concurrence malaisien décidera jeudi de saisir l'entreprise Grab

PHOTO DE FICHIER: un logo «Grab» est présenté au salon Money 20/20 Asia Fintech à Singapour, le 21 mars 2019. REUTERS / Anshuman Daga / File Photo

KUALA LUMPUR (Reuters) – La Commission de la concurrence de la Malaisie (MyCC) a annoncé qu'elle annoncerait sa décision jeudi, après avoir enquêté sur la question de savoir si la société de contrôle Grab est anticoncurrentielle.

L’organisme de réglementation a annoncé l’an dernier qu’il surveillerait la présence éventuelle d’un comportement anticoncurrentiel chez Grab après l’acquisition en mars dernier de la filiale rivale de Uber Technologies Inc, Uber Technologies Inc.

Bloomberg a annoncé la semaine dernière que le directeur général du groupe de surveillance de la concurrence, Iskandar Ismail, avait déclaré que la commission intensifiait son enquête à la suite de multiples plaintes pour pratiques monopolistiques depuis l’année dernière.

Grab, basé à Singapour, a répondu en disant qu'il avait coopéré avec MyCC et n'avait été informé d'aucune infraction à la réglementation depuis l'achat de son concurrent.

En septembre dernier, Singapour a infligé une amende totale de 13 millions de dollars singapouriens à deux personnes, Grab et Uber, et a imposé d’autres mesures pour remédier aux problèmes de concurrence. Les Philippines leur ont infligé une amende de 16 millions de pesos un mois plus tard, affirmant que les entreprises avaient violé les conditions fixées par son organisme de réglementation de la concurrence.

Reporting par Liz Lee, édité par Louise Heavens et Elaine Hardcastle

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *