Loose Women’s Charlene White fond en larmes alors que Victoria Ekanoye de Coronation Street parle de la lutte contre le cancer

L’animatrice de LOOSE Women, Charlene White, a été vue en train de fondre en larmes en direct alors que la star de Coronation Street, Victoria Ekanoye, a parlé de sa bataille contre le cancer.

L’actrice de feuilleton, qui a joué Angie Appleton sur les pavés de 2017 à 2019, est apparue à l’écran avec son bébé Theo.

3
Victoria est apparue à l’écran avec son fils TheoCrédit : Rex
On pouvait voir Charlene essuyer ses larmes

3
On pouvait voir Charlene essuyer ses larmesCrédit : ITV

Charlene, 41 ans, n’a pas pu s’empêcher d’être émue alors que la mère d’un enfant a expliqué comment l’allaitement de son nouveau-né lui a fait remarquer une grosseur au sein.

Victoria, 39 ans, a expliqué qu’elle avait immédiatement pris rendez-vous chez un médecin pour examiner de plus près son « intuition » lui ayant dit que quelque chose n’allait vraiment pas.

La star a expliqué comment elle s’était adressée à trois professionnels différents avant de recevoir finalement le diagnostic de cancer, quelques mois seulement après avoir accueilli son premier enfant.

Victoria a ensuite révélé qu’elle prévoyait de subir une double mastectomie afin qu’elle n’ait pas à « regarder par-dessus son épaule toute sa vie » au cas où le caner reviendrait.

« J’ai un petit garçon, une famille et des amis, donc si je peux éliminer autant de risques que possible, je le ferai », a-t-elle expliqué au panel.

Charlene et ses co-animateurs ont encouragé la nouvelle maman à amener Theo, 11 mois, à l’écran alors que leur discussion émotionnelle touchait à sa fin.

Victoria a assis son adorable petit garçon – qui portait une combinaison, un chapeau et des mitaines – sur ses genoux alors qu’elle discutait de son souhait de collecter des fonds pour une association caritative contre le cancer du sein.

Tout cela s’est avéré trop pour la mère de deux enfants, Charlene, que l’on pouvait voir essuyer des larmes alors que Victoria concluait en jaillissant de son fils.

« Comment puis-je ne pas faire tout ce qui est en mon pouvoir pour m’assurer que je suis toujours là pour lui, aussi effronté qu’il soit et aussi turbulent qu’il puisse l’être », a déclaré l’actrice.

« Il est notre tout et nous ferons tout notre possible pour lui donner la meilleure vie qu’il puisse avoir, n’est-ce pas ? Tu voulais dire bonjour, Theo ?

Charlene a répondu : « C’est tout ce que nous avons de temps pour aujourd’hui mais je vais essayer de ne pas pleurer parce que tu as été incroyable. »

En tamponnant ses yeux, l’animatrice de télévision a essayé de rester professionnelle en présentant le segment suivant, malgré les larmes qui continuent manifestement de se former.

« D’accord, je vais aller me maquiller parce que je suis sur le point de m’effondrer complètement », a conclu Charlene avant d’aller à la pause publicitaire.

La star de Corrie, Victoria, se prépare maintenant à subir des mesures préventives après son diagnostic de choc, notamment une double mastectomie.

Victoria – qui subira une chirurgie reconstructive en même temps – a dit OK ! magazine : « Je veux juste y arriver, me lever du sol et commencer à vivre ma vie.

« Mais c’est effrayant car je sais qu’il y a des risques avec la chirurgie et j’ai mon petit garçon. Je veux m’assurer que je suis là pour lui. »

L’actrice, qui a également joué dans le feuilleton américain The Royals et The X Factor: Celebrity, a accueilli son premier enfant Theo avec son partenaire Jonny Lomas, 33 ans, plus tôt cette année.

Victoria a révélé son diagnostic dans une interview déchirante cette semaine, disant qu’elle craignait de ne pas être là pour son fils.

Cependant, ses médecins pensent qu’une double mastectomie la guérira parce que le cancer a été découvert si tôt.

Charlene a dit qu'elle "en miettes" entendre avec émotion l'histoire de Victoria

3
Charlene a dit qu’elle s’était « effondrée » émotionnellement en entendant l’histoire de VictoriaCrédit : ITV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *