L’ONU lance un appel pour un financement d’urgence de 160 millions de dollars après les inondations au Pakistan |  Nouvelles du monde

L’ONU lance un appel de fonds d’urgence de 160 millions de dollars (136 millions de livres sterling) pour aider le Pakistan à faire face aux inondations dévastatrices.

Plus de 1 150 personnes ont été tuées et près d’un demi-million déplacées dans la catastrophe.

“Le Pakistan est inondé de souffrances”, a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans un message vidéo pour le lancement de l’appel.

Les inondations ont touché plus de 33 millions de personnes, soit un Pakistanais sur sept.

Les autorités pakistanaises, soutenues par l’armée, les sauveteurs et les bénévoles, luttent contre les conséquences des inondations.

Bien que la pluie ait cessé il y a trois jours et que les eaux de crue dans certaines régions se soient retirées, de vastes zones restent sous l’eau.

Les secouristes évacuaient les personnes bloquées vers un terrain plus sûr, y compris des camps de tentes de fortune qui ont surgi le long des autoroutes, des villages et des villes.

Selon les premières estimations du gouvernement, la dévastation a causé 10 millions de dollars (8,5 millions de livres sterling) de dommages à l’économie, cependant, le ministre de la planification, Ahsan Iqbal, a déclaré qu’il s’agissait d’une estimation préliminaire et que le coût réel serait “beaucoup plus élevé”. .

Lundi, le conseil d’administration du Fonds monétaire international a approuvé le déblocage de 1,17 milliard de dollars pour le Pakistan.

Cela fait partie d’un accord de sauvetage que le FMI et le Pakistan ont signé en 2019, mais le déblocage d’une tranche de 1,17 milliard de dollars a été suspendu cette année après que le FMI a fait part de ses inquiétudes quant au respect par le Pakistan des conditions de l’accord sous le gouvernement d’Imran Khan.