L’ONU divisée prolonge sa mission en Libye jusqu’après les élections

L’ONU a estimé en décembre 2020 qu’il y avait au moins 20 000 combattants et mercenaires étrangers en Libye, dont des Syriens, des Russes, des Soudanais et des Tchadiens. Mais des diplomates ont déclaré que des orateurs lors d’une réunion informelle du conseil fin avril ont déclaré qu’il y en avait plus, dont 13 000 Syriens et 11 000 Soudanais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *