Actualité culturelle | News 24

L’Ontario veut que l’organisme de réglementation inscrive plus rapidement les infirmières formées à l’étranger

Le ministre de la Santé de l’Ontario donne aux ordres de réglementation des infirmières et des médecins deux semaines pour élaborer des plans visant à inscrire plus rapidement les professionnels formés à l’étranger.

Sylvia Jones a envoyé aujourd’hui des directives à l’Ordre des infirmières et infirmiers de l’Ontario et à l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario leur enjoignant de faire tout leur possible pour inscrire ces infirmières et ces médecins « aussi rapidement que possible ».

Le ministre a également ordonné au collège des sciences infirmières de développer des mesures de soutien pour les infirmières formées à l’étranger – par exemple pour mettre leurs compétences aux normes de l’Ontario – afin de leur permettre de pratiquer « en temps opportun ».

Jones a demandé des rapports aux collèges dans deux semaines sur la manière dont ils y parviendront.

Les hôpitaux ont été mis à rude épreuve dans la province, certaines salles d’urgence étant forcées de fermer pendant des heures ou des jours à la fois en raison d’un manque de personnel.

Des groupes d’infirmières, des dirigeants d’hôpitaux, d’autres professionnels de la santé et des défenseurs ont déclaré que l’épuisement professionnel après avoir été sur les lignes de front du COVID-19 pendant plus de deux ans et ne pas avoir été correctement indemnisé a poussé les gens à quitter la profession en masse.

Un rapport de 2020 du commissaire à l’équité de l’Ontario a montré que 14 633 infirmières formées à l’étranger cherchaient activement à obtenir une licence par l’intermédiaire de l’Ordre des infirmières et infirmiers de l’Ontario. Cette même année, un peu plus de 2 000 candidats internationaux sont devenus membres à part entière.

L’association des infirmières autorisées affirme que la dernière décennie a vu un arriéré croissant de candidats formés à l’étranger et estime que la file d’attente est de près de 26 000.

L’Ordre des infirmières et infirmiers a récemment pris des mesures pour accélérer le processus, notamment en modifiant les exigences en matière de compétences linguistiques et en établissant un partenariat avec la province pour créer davantage d’occasions de pratique supervisée, a déclaré une porte-parole.

Il a enregistré un nombre record d’infirmières cette année, dont plus d’infirmières internationales que les années précédentes, avec 4 728 inscriptions début août. Le collège dit également qu’il cherche des moyens de rationaliser le processus.