Skip to content

L'OMS réunit des experts pour mettre au point des médicaments contre les coronavirus et des vaccins

L'Organisation mondiale de la santé a réuni 400 scientifiques hier pour une réunion de deux jours, dans le but d'accélérer le développement de tests, de traitements et de vaccins contre le coronavirus.

Les experts externes tenteront de découvrir quelles approches sont suffisamment prometteuses pour commencer des études chez l'homme afin de prouver leur efficacité.

«Nous priorisons ce qui est vraiment urgent, ce que nous devons absolument savoir pour lutter contre l'épidémie, développer des médicaments, des vaccins», a déclaré Marie-Paule Kieny, coprésidente de la réunion, ajoutant que les informations recueillies permettront à la science de «se concentrer sur ce qui est le plus urgent et ne pas trop disperser les efforts ».

Cependant, les experts ont déclaré qu'il pourrait s'écouler des années avant que des traitements ou des vaccins ne soient développés et approuvés.

Le virus 2019-nCoV, qui est maintenant officiellement nommé COVID-19, appartient à une famille connue sous le nom de coronaviridae. Il provoque des symptômes du rhume et de la grippe, comme la toux et la fièvre, et dans les cas plus graves, un essoufflement et une pneumonie. Il se propage en gouttelettes de toux et d'éternuements et a une période d'incubation pouvant aller jusqu'à 14 jours. Dans les cas graves, cela peut entraîner une défaillance organique.

La récupération dépend de la force du système immunitaire du patient. On sait que les patients décédés étaient déjà dans un mauvais état de santé. Le virus peut être transmis par des personnes qui n'ont pas encore montré de signes d'infection.

L'OMS a déclaré que pour vaincre l'épidémie, elle tentera d'abord de répondre aux mystères qui subsistent, tels que les animaux dont elle est issue et comment elle se transmet exactement entre les personnes.