Inquiets de la menace chinoise sur Taïwan, les États-Unis et d’autres ont tenté d’étendre leur part de la production de semi-conducteurs de l’île.