Le président russe Vladimir V. Poutine semble utiliser cette installation pour effrayer les dirigeants ukrainiens et avertir l’Occident de rester en dehors du conflit.