Skip to content
LNH: objectif de juin pour le retour sur la glace dans un plan d'entraînement en petit groupe

PHOTO DE DOSSIER: 24 février 2020; Columbus, Ohio, États-Unis; L'ailier gauche des Sénateurs d'Ottawa Anthony Duclair (10) patine alors qu'il entre en collision avec le gardien des Blue Jackets de Columbus Elvis Merzlikins (90) en deuxième période au Nationwide Arena. Crédit obligatoire: Aaron Doster-USA TODAY Sports

TORONTO (Reuters) – La Ligue nationale de hockey d'Amérique du Nord s'est approchée de la reprise du jeu avec la publication de protocoles de santé et de sécurité contre les coronavirus qui permettent aux joueurs de retourner dans les clubs pour des séances d'entraînement en petits groupes.

La LNH a présenté un plan détaillé de retour au jeu de la phase deux dans un document de 22 pages envoyé aux équipes et aux joueurs dimanche, tout en soulignant que la participation des joueurs est «strictement volontaire».

Alors que la LNH a déclaré qu'elle visait une ouverture des installations d'entraînement début juin, elle a averti qu'elle n'avait pas encore fixé de date précise et ne savait pas combien de temps durerait la phase deux.

Lorsque les installations ouvrent, le plan stipule qu'un maximum de six joueurs peuvent participer à des entraînements sur glace en même temps, sans entraîneurs ni personnel d'équipe sur la glace.

Les joueurs devront porter des masques faciaux à l'entrée et à la sortie de l'établissement et lorsque la distance sociale ne peut être maintenue, sauf lorsqu'ils font de l'exercice ou sur la glace.

Tous les joueurs retournant dans leurs équipes depuis d'autres pays devront également respecter les directives d'auto-quarantaine.

Comme d'autres sports nord-américains, la LNH a été contrainte à un arrêt à la mi-mars en raison de la pandémie de coronavirus et a depuis exploré des moyens de remettre les joueurs sur la glace.

La semaine dernière, le conseil exécutif de la NHL Players Association (NHLPA) a voté en principe pour approuver un format de 24 équipes qui déterminerait le vainqueur de la Coupe Stanley.

Le NHLPA a averti que plusieurs détails devaient encore être négociés et que tout accord «serait toujours soumis à l'accord des parties sur toutes les questions relatives à la reprise du jeu».

Reportage de Steve Keating à Toronto; Montage par Alexander Smith

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.