Actualité culturelle | News 24

L’Iran interdit aux femmes de figurer dans les publicités après une publicité sur la crème glacée, cite le hijab et les règles de chasteté

La colère suscitée par une publicité diffusée en Iran, mettant en vedette une femme mangeant de la glace, a conduit le pays à interdire aux femmes de figurer dans les publicités. Selon le Mirror, le ministère iranien de la Culture et de l’Orientation islamique a lancé cet appel, citant la stricte «règle de chasteté» de l’État. L’annonce est intervenue peu de temps après que les dirigeants islamiques du pays se soient mis en colère contre une publicité pour une crème glacée mettant en scène une femme portant un hijab et mordant dans un bâton de crème glacée au chocolat. Selon la publication, des religieux iraniens, furieux de la publicité, ont exhorté les responsables à poursuivre le fabricant de glaces. Dans une lettre publiée par le ministère iranien de la Culture et de l’Orientation islamique, ils ont déclaré que la publicité allait « à l’encontre de la décence publique » et qu’en outre, ils estimaient qu’il s’agissait d’une « insulte » aux « valeurs féminines ».

La lettre, qui a été envoyée aux écoles d’art et de cinéma du pays, citait le ministère citant les “règles du hijab et de la chasteté” pour l’interdiction qui empêche les femmes de figurer dans toute publicité. La lettre aurait ajouté que l’interdiction est conforme aux décisions rendues par le Conseil suprême de la révolution culturelle.

En outre, cela remet également l’accent sur les règles et réglementations du pays en vigueur depuis longtemps concernant les publicités commerciales, qui interdiraient « l’utilisation instrumentale » non seulement des femmes mais aussi des enfants et des hommes. Cependant, selon Mirror, l’interprétation de «l’utilisation instrumentale» varie en fonction du degré d’intransigeance de l’administration au pouvoir à un moment donné.

Cette interdiction intervient après que des femmes iraniennes ont participé à la campagne sur les réseaux sociaux contre les patrouilles de rue pour l’application du hijab par la République islamique. Depuis la révolution islamique de 1979, qui a conduit à la multiplication des lois religieuses conservatrices, le hijab pour les femmes est devenu obligatoire en Iran. La décision est restée en place, bien que les femmes du pays aient protesté à maintes reprises et aient même été sévèrement punies pour leur activisme.

Lis le Dernières nouvelles et dernières nouvelles ici