L’Inter Milan met fin au statut de Napoli de dernière équipe invaincue dans les cinq premières ligues européennes – Tour d’horizon européen | Actualités footballistiques

Napoli, leader de la Serie A, a perdu pour la première fois cette saison alors que l’Inter Milan a revigoré sa propre candidature au titre avec une victoire 3-2 à San Siro.

L’Inter, les champions en titre, a réduit l’écart sur Napoli et l’AC Milan à quatre points et a mis fin au statut de Napoli de dernière équipe invaincue dans les cinq ligues majeures d’Europe, un jour après que Milan a été battu 4-3 par la Fiorentina.

Dries Mertens, qui avait organisé une finale palpitante avec le deuxième but tardif de Naples, a raté l’occasion d’égaliser dans le temps additionnel lorsqu’il a décoché un tir au-dessus.

C’était le premier retour de l’entraîneur de Naples Luciano Spalletti à San Siro depuis qu’il a été limogé par l’Inter, bien qu’il les ait menés à une quatrième place en 2019.

Lautaro Martinez a inscrit le but vainqueur sur la contre-attaque après une heure, mise en place par son compatriote Joaquin Correa, qui a couru presque d’une zone à l’autre pour marquer le but.

Image:
La victoire de l’Inter Milan les a éloignés de quatre points des leaders de la ligue

Le gardien de l’Inter, Samir Handanovic, a conservé la victoire avec un superbe arrêt pour priver Mario Rui dans le temps additionnel, tournant le ballon sur la barre transversale, avant le raté de Mertens.

Les visiteurs avaient frappé en premier à la 17e lorsque Piotr Zielinski a remporté la possession de Nicolo Barella, puis a couru en avant pour écraser le ballon de la passe de Lorenzo Insigne sous la barre transversale.

Hakan Calhanoglu a égalisé avec un penalty, accordé après que Kalidou Koulibaly a été pénalisé par VAR pour ballon de main après avoir bloqué le tir de Barella avec son bras gauche.

L’entraîneur de l’Inter, Simone Inzaghi, a été averti pour sa réaction furieuse avant que le tir au but ne soit finalement accordé et marqué, tout comme Koulibaly.

Cela a provoqué une réaction furieuse avant la pause, lorsque le gardien de Napoli David Ospina a nié Barella. L’Inter marquait sur corner juste avant la pause, alors qu’Ospina était impuissant à repousser la tête d’Ivan Perisic au premier poteau.

Martinez a marqué mais Mertens a assuré une finale animée lorsqu’il en a retiré un à la 78e minute avec un tir brillant sous la barre transversale. C’était son 137e but pour Naples.

Il y a eu un autre hold-up pour un autre affrontement de têtes, entre Ospina et l’attaquant de l’Inter Edin Džeko. Les deux ont continué avec la tête bandée pour voir le drame tardif.

Plus tôt, un penalty de l’attaquant brésilien Joao Pedro a aidé Cagliari en bas de la table avec un match nul 2-2 à Sassuolo.

Sampdoria victoire 2-0 à Salerne a laissé le bas du côté promu à la place de Cagliari.

Le but de l’attaquant nigérian David Okereke en seconde période a suffi à Venise s’éloigner de Bologne avec une victoire surprise 1-0.

Liga : le Real Madrid continue sur sa lancée avec une belle victoire

Le but de Ferland Mendy était son premier en Liga cette saison
Image:
Le but de Ferland Mendy était son premier en Liga cette saison

Real Madrid ont conservé leur élan d’avant la trêve internationale en s’imposant 4-1 sur 10 hommes Grenade récupérer la première place de la Liga.

Marco Asensio, Nacho Fernandez, Vinicius Junior et Ferland Mendy ont tous marqué pour offrir à Madrid une quatrième victoire consécutive toutes compétitions confondues.

L’équipe de Carlo Ancelotti a atteint 30 points en 13 matches de championnat, deux points de plus que Séville et la Real Sociedad.

Grenade était un homme en baisse depuis la 67e alors que le milieu de terrain Ramon Rodriguez a été expulsé pour un défi tardif contre Vinicius Junior, et l’entraîneur-chef Robert Moreno a ensuite été expulsé pour dissidence.

Cette victoire a prolongé la séquence d’invincibilité de Madrid à sept matches toutes compétitions confondues avant sa visite en Ligue des champions au Sheriff mercredi.

Asensio a donné l’avantage à Madrid depuis l’intérieur de la surface à la 19e minute sur une passe de Kroos, qui a également inscrit le but de Nacho peu de temps après. Vinicius Junior a pris l’avantage après le bon travail de Karim Benzema et Luka Modric après la mi-temps, et Ferland Mendy a mis fin au score à 15 minutes de la fin.

Le seul but de Grenade est survenu à la 34e lorsqu’un tir bas de l’attaquant Luis Suarez de l’extérieur de la surface a dévié Nacho avant d’entrer.

Autre part Getafe battre Cadix 4-0 à domicile pour sortir du bas du tableau.

Ce n’était que la deuxième victoire de Getafe cette saison, après avoir commencé la campagne avec une série de sept défaites consécutives.

Le résultat a permis au club madrilène de deux points d’avance sur Levante, dernier, qui a fait match nul 0-0 contre l’Athletic Bilbao vendredi.

Cadix, auparavant invaincu en trois matches de championnat, est resté à la 16e place, un point au-dessus de la zone de relégation.

Ligue 1 : Nice jusqu’à la deuxième avec la victoire de Clermont

Amine Gouiri a désormais marqué huit buts en 14 matches de Ligue 1 cette saison
Image:
Amine Gouiri a désormais marqué huit buts en 14 matches de Ligue 1 cette saison

Amine Gouiri a marqué deux fois plus Joli passé rallié Clermont 2-1 pour se hisser à la deuxième place de Ligue 1, à 11 points du PSG.

Un doublé tardif de Gouiri a complété le revirement pour hisser Nice au sommet du classement, égalisant d’abord le premier but de Florent Ogier avec 13 minutes à jouer avant d’ajouter son huitième but en championnat de la saison en contrôlant un corner et en guidant le ballon dans le coin le plus éloigné.

La quatrième défaite consécutive de Clermont les voit tomber dans la zone de relégation. Les hôtes ont dominé la première mi-temps et ont pris les devants dès le début lorsque Ogier a dirigé un coup franc de Jason Berthomier.

Le gentil gardien Walter Benitez a limité son avantage, repoussant les efforts de Vital Nsimba, Jim Allevinah, Johan Gastien et Salis Abdul Samed.

Et après la mi-temps, ils ont finalement frappé, rebondissant après une défaite choc contre Montpellier avant la pause internationale pour passer devant Rennes dans le classement.

Autre part Brest a remporté une troisième victoire consécutive en championnat en étourdissant Lentille 4-0 pour s’éloigner de la zone de relégation. Lens chute provisoirement à la quatrième place, à deux points de Nice.

L’attaquant béninois Steve Mounie a ouvert le score à la troisième minute, reprenant de la tête un centre dévié de Jérémy Le Douaron. Le capitaine brestois Brendan Chardonnet a ensuite doublé la mise en déviant dans un coin avec le dos.

Brest se hisse au 13e rang de Ligue 1 grâce à sa victoire écrasante
Image:
Brest se hisse au 13e rang de Ligue 1 grâce à sa victoire écrasante

Romain Faivre a inscrit son cinquième but cette saison d’un tir enroulé du bord de la surface pour porter le score à 3-0 avant la mi-temps, et Le Douaron a mis le résultat hors de doute peu après l’heure en repoussant Kevin Danso pour tirer dans le coin supérieur.

Lens a ensuite été réduit à 10 lorsque le remplaçant Arnaud Kalimuendo a été expulsé pour un tacle par derrière sur Ronael Pierre-Gabriel.

Angers s’est hissé à la sixième place en devançant Lorient 1-0 grâce à un penalty de Thomas Mangani.

Strasbourg égalisé avec le dernier coup de pied du match dans un match nul 1-1 avec Reims en tant que remplaçant, Jean-Ricner Bellegarde a inscrit un coup franc à la septième minute des arrêts de jeu.

Saint-Etienne resté dans la zone de relégation malgré les coups Troyes 1-0 avec une frappe puissante à longue distance du défenseur péruvien Miguel Trauco.

Opa Nguette est sorti du banc et a marqué deux fois pour aider le bas Metz se ressaisir d’un déficit de 2-0 et faire match nul 3-3 avec Bordeaux. Nguette a tiré à bout portant après un corner peu après la pause avant de marquer l’égalisation avec une tête en boucle.

Bundesliga : Francfort poursuit sa relance à Fribourg

Francfort a poursuivi sa relance pour se classer 11e de Bundesliga
Image:
Francfort a poursuivi sa relance pour se classer 11e de Bundesliga

Eintracht Francfort la reprise sous la direction du nouvel entraîneur Oliver Glasner s’est poursuivie avec une victoire 2-0 à la troisième place Fribourg.

C’était la première défaite de Fribourg lors du troisième match de championnat depuis qu’ils ont déménagé dans un nouveau stade, et une deuxième défaite consécutive en championnat après un revers 2-1 contre le leader Bayern Munich avant la pause internationale.

Les buts de Jesper Lindstrom et Filip Kostic en première mi-temps ont permis à Francfort de remporter une troisième victoire consécutive toutes compétitions confondues.

L’équipe de Christian Streich a eu les meilleures chances au début, mais les visiteurs ont eu de la chance de leur côté lorsque Lukas Kubler de Fribourg a par inadvertance mis Lindstrom en place pour le premier match. Ensuite, un coup franc de Kostic a été manqué par ses coéquipiers et les défenseurs avant de rebondir dans le coin supérieur.

Fribourg reste troisième, mais le Bayer Leverkusen n’est plus qu’à un point derrière, avec Union Berlin et Wolfsburg un autre point plus loin. Francfort s’est hissé au 11e rang de la division des 18 équipes, devant Eau de Cologne, qui a fait match nul 1-1 à Mayence en fin de match, à la différence de buts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *