L’inflation au Canada monte en flèche à 7,7 %, selon StatCan

OTTAWA –

Le taux d’inflation annuel a atteint son plus haut niveau en près de 40 ans en mai, alimenté par la flambée des prix de l’essence, a annoncé mercredi Statistique Canada.

L’agence a déclaré que son indice des prix à la consommation en mai avait augmenté de 7,7% par rapport à il y a un an, sa plus forte augmentation depuis janvier 1983, année où il avait gagné 8,2% et une augmentation de 6,8% en avril de cette année.

Le gain est survenu alors que les prix de l’énergie ont augmenté de 34,8 % par rapport à il y a un an et que les prix de l’essence ont augmenté de 48,0 % par rapport à il y a un an.

Statistique Canada a déclaré que les prix du pétrole brut avaient augmenté en mai en raison de la guerre en cours en Ukraine, ainsi que de l’augmentation de la demande alors que les voyages continuaient de croître en réponse à l’assouplissement des restrictions liées au COVID-19.

Hors essence, le taux d’inflation annuel en mai est passé à 6,3 %, contre 5,8 % en avril.

La hausse du taux d’inflation survient alors que la Banque du Canada s’efforce de le maîtriser.

La banque centrale a relevé son objectif de taux d’intérêt directeur à trois reprises jusqu’à présent cette année pour le porter à 1,5% et a déclaré qu’elle était prête à “agir avec plus de force” si nécessaire, ce qui a conduit les économistes à spéculer sur le fait qu’elle pourrait augmenter les taux de trois. – quarts de point de pourcentage le mois prochain.

La moyenne des trois principales mesures de l’inflation qui sont surveillées de près par la Banque du Canada a atteint 4,73 % en mai, comparativement à 4,43 % en avril.

Statistique Canada a déclaré que le prix des aliments achetés dans les magasins avait augmenté de 9,7 % par rapport à il y a un an, ce qui correspond à l’augmentation d’avril, le coût de presque tout dans le panier d’épicerie ayant augmenté.

Le coût des graisses et huiles comestibles a augmenté de 30,0 % par rapport à il y a un an, sa plus forte augmentation jamais enregistrée, principalement en raison de la hausse des prix des huiles de cuisson. Les prix des légumes frais ont augmenté de 10,3 %.

Le coût des services en mai a augmenté de 5,2 % par rapport à il y a un an, en hausse par rapport à un gain de 4,6 % en avril, les Canadiens voyageant et mangeant plus souvent au restaurant.

Les prix de l’hébergement pour voyageurs ont augmenté de 40,2 % par rapport à il y a un an, tandis que le prix des aliments achetés au restaurant a augmenté de 6,8 %.


Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 22 juin 2022