L’Indien Arjun Atwal fait un retour émouvant à la PGA avec 63 aux Bermudes

L’Indien Arjun Atwal, inactif alors qu’il pleurait la mort de son père, est revenu à la compétition en lançant un 63 de huit sous la normale, un de la tête après la manche d’ouverture de jeudi du championnat PGA des Bermudes.

L’Américain Austin Smotherman, classé 303e, a tiré son score PGA le plus bas en carrière avec un 62 sans bogey pour égaler la recrue australienne Harrison Endycott pour la tête du parcours venteux en bord de mer de Port Royal à Southampton.

A LIRE AUSSI : Internationaux de France : Kidambi Srikanth subit une défaite en pré-quarts de finale

Mais le meilleur exploit revient à Atwal, 49 ans, qui partage la deuxième place avec les Américains Scott Brown, Adam Schenk, Denny McCarthy et Robby Shelton.

Atwal n’est entré sur le terrain que jeudi matin après le forfait de l’Américain Nicholas Lindheim en raison d’une blessure au dos.

“Je suis arrivé ici vers 7h30, j’ai frappé quelques coins puis je suis allé prendre le petit déjeuner”, a déclaré Atwal. « Vers 8 h 45, mon caddie m’a envoyé un texto. Il est comme, oh, 9h10, nous pourrions avoir un match. Alors j’ai laissé mon petit-déjeuner, je suis sorti, j’ai heurté quelques chauffeurs et nous sommes partis.

Atwal a commencé sur le neuf de retour et a rapidement réussi un birdie sur ses trois premiers trous, puis a fermé le côté avec des birdies consécutifs avant de prendre son seul bogey au premier. Il a répondu avec des birdies consécutifs au deuxième par-5 et au troisième par-3 et en a ajouté deux autres au sixième et au septième par-5.

Atwal est tombé à la 2 815e place du classement mondial du golf après avoir été profondément secoué et retourné dans son pays natal à la suite d’une tragédie familiale.

« Je n’ai pas beaucoup joué au golf. J’ai perdu mon père il y a environ trois mois en Inde, alors je suis allé là-bas », a déclaré Atwal.

« Je n’ai jamais eu de perte dans ma famille immédiate. C’est mon premier, donc c’est vraiment difficile à gérer. Et avec mes parents, ils vivaient en Inde. Ma mère vit toujours en Inde. Ne pas les avoir vus pendant toutes ces années, c’était vraiment dur pour moi.

Ce n’est que la semaine dernière que le golf a retrouvé une place dans sa vie.

“Je n’ai tout simplement pas joué au golf – et j’oublie de marcher”, a-t-il déclaré. “J’ai joué 18 trous à Isleworth vendredi dernier lors de notre match de scotch dans une voiturette de golf et ce n’est pas la même chose que cet endroit, donc je suis vraiment ravi d’avoir réussi les 18 trous et je ne suis pas épuisé en tant que tel.”

Ce tour d’Isleworth était la première fois qu’il jouait depuis juillet au PGA 3M Open.

“Je n’avais pas touché à mes clubs depuis”, a-t-il déclaré.

Atwal a remporté son seul titre PGA à Greensboro en 2010. Il a remporté trois titres sur le circuit européen, le plus récemment à l’Open de Malaisie 2008, et a remporté huit victoires sur le circuit asiatique, le plus récemment à l’Open de Dubaï 2014.

“Le jeu n’est qu’un jeu. Je le prends pour ce qu’il est maintenant et je n’ai rien à prouver à personne. J’ai gagné ici, j’ai gagné sur le circuit européen, le circuit asiatique et j’attends avec impatience le circuit 50 (Champions) l’année prochaine après mars », a déclaré Atwal.

Lisez tous les Dernières nouvelles sportives ici