L’Inde respire la confiance alors que les stars reviennent dans un lieu familier

Près de 14 mois après avoir remporté la toute première médaille d’or paralympique de l’Inde en para-badminton, les navetteurs para Pramod Bhagat et Krishna Nagar retourneront sur les courts du stade Yoyogi alors qu’ils dirigeront une solide équipe de 38 membres aux Championnats du monde de para-badminton BWF 2022 à partir de mardi. .

Bhagat, le quintuple champion du monde, sera le favori du titre en simple messieurs ‘Standing Lower SL3’ tandis que Nagar, troisième tête de série en simple messieurs ‘Standing Short Stature (SH6)’, visera à répéter son succès au stade où il a remporté deux médailles d’or jusqu’à présent.

Les stars paralympiques sont rejointes par des médaillés mondiaux et des stars de Tokyo 2020, dont le champion en titre Manasi Joshi (WS SL3), les médaillés paralympiques de Tokyo 2020 Suhas Yathiraj (MS SL4) et Manoj Sarkar (MS SL3) dans le contingent qui est arrivé ici dimanche.

Avec 20 volants qui feront leurs débuts aux Championnats du monde, l’Inde alignera cette fois une équipe équilibrée avec des volants expérimentés et jeunes prêts à briller sur la grande scène.

L’entraîneur-chef national Gaurav Khanna espère plus de médailles que Bâle 2019 après des mois d’entraînement et s’attend à au moins 15 médailles dont plusieurs en or.

“Pour moi, la chose la plus importante est d’être dans le bon état d’esprit avant les championnats et j’y ai travaillé. L’idée est de défendre ces deux titres avec succès. Je veux donner mon 200% à chaque match », a déclaré Bhagat, qui s’est entraîné pendant trois mois à la Prakash Padukone Academy de Bengaluru.

Bhagat sera accompagné de Nitesh Kumar et Manoj Sarkar (deuxième et troisième têtes de série) en simple masculin SL3 avec deux médailles attendues dans la catégorie. Bhagat et Sarkar défendront également leur titre en double masculin SL 3 à Tokyo.

“Je veux juste donner le meilleur de moi-même ici”, a déclaré Manoj Sarkar.

L’Inde aura une forte participation à l’épreuve SL3 du simple féminin avec la championne en titre Manasi Joshi (première tête de série) menant la charge, suivie de la médaillée d’argent Parul Parmar (deuxième tête de série) et Mandeep Kaur (troisième tête de série), une débutante aux Mondiaux après une série de spectacles médaillés dans l’année.

“Je suis ravi d’être ici à Tokyo et de défendre mon titre ici. Il s’agit du premier événement mondial après l’annonce de l’événement SL3 aux Jeux paralympiques. En espérant faire de mon mieux », a déclaré Joshi, qui participera à trois épreuves – en simple et en double avec ses partenaires Shanthiya Viswanathan et Ruthick Ragupathi (tous deux têtes de série).

Dans SL4, l’Inde misera sur Yathiraj et Kadam pour défier les goûts du champion paralympique et mondial Lucas Mazur et de l’Indonésien Fredy Setiawan.

Pour Nagar, les championnats du monde seront encore plus spéciaux puisqu’il reviendra à l’action après cinq mois. Le médaillé de bronze des Mondiaux espère poursuivre sa belle course dans la salle et viser l’or.

“Heureux de retourner dans le lieu où j’ai connu du succès auparavant. J’espère pouvoir encore gagner ici. J’ai travaillé dur au cours des derniers mois en me concentrant sur le réglage fin de mon jeu et l’affinement de mes coups », a déclaré le joueur de Jaipur.

Les noms émergents parmi les jeunes sont Manisha Ramadass (simple féminin SU5), Nithya Sre Sumathy Sivan (simple féminin SH6) et Hardik Makkar (simple masculin SU5) entre autres.

Avec une année brillante mise en évidence avec plusieurs médailles d’or à leur actif, l’Inde espère que Ramadass et Nithya Sre, championne des Asian Youth Para Games, produiront un spectacle solide lors de leurs premiers Mondiaux. “Je suis très très excité. C’est comme un rêve de concourir aux Mondiaux. Je vais essayer de faire de mon mieux », a déclaré Ramadass, 17 ans.

L’équipe semble également forte dans les épreuves de double et de double mixte avec de nouveaux appariements en SH6 – Nagar et Nithya Sre dans l’espoir de produire un bon spectacle. La paire en fauteuil roulant de Prem Kumar Ale et Abu Hubaida est classée deuxième de l’épreuve et vise une médaille cette fois.

Au total, 298 joueurs se disputeront les honneurs dans 22 événements cette semaine, les matchs de groupe aux Championnats du monde de para-badminton BWF 2022 commençant mardi. La finale se jouera le 6 novembre.

Lisez tous les Dernières nouvelles sportives ici