L’Inde coupe Internet et son service de téléphonie mobile au Cachemire après la mort du leader séparatiste Syed Ali Shah Gilani

Pendant ce temps, au Cachemire sous administration indienne, le chef de la police de la région, Vijay Kumar, a exhorté les partisans de Geelani à s’abstenir de se rassembler chez lui et a déclaré qu’Internet serait coupé et qu’un couvre-feu serait appliqué. Les médias locaux ont également été interdits de publication, a déclaré Tahir Bhat, rédacteur en chef de Kashmir Life. Bashir Ahmad, un enseignant d’une école publique à Kupwara près de la ligne de contrôle qui sépare le Cachemire sous administration indienne et pakistanaise, a déclaré que la police du côté indien n’autorisait pas les voitures à entrer dans les villes.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments