Skip to content

(Reuters) – BlackBerry Ltd du Canada a dépassé les estimations de bénéfices et de revenus trimestriels vendredi, dopées par la demande dans ses activités de licences de brevets et de cybersécurité, faisant grimper ses actions de 10% à un sommet de neuf mois.

Licence, puissance de la cybersécurité Le rythme de BlackBerry, les actions augmentent de 10%

PHOTO DE DOSSIER: Un panneau Blackberry est visible devant leurs bureaux le jour de leur assemblée générale annuelle des actionnaires à Waterloo, au Canada, le 23 juin 2015. REUTERS / Mark Blinch

BlackBerry, autrefois populaire pour ses téléphones avant de perdre face aux iPhones et aux appareils Android d'Apple Inc., propose désormais un logiciel de sécurité des données pour les entreprises et les agences gouvernementales, ainsi qu'un logiciel pour les voitures sans conducteur.

Dans le cadre de la poussée vers les activités de cybersécurité, la société a acquis en février Cylance, une entreprise de cybersécurité basée en Californie dont le logiciel utilise l'apprentissage automatique pour éviter les failles de sécurité. BlackBerry a déclaré un chiffre d'affaires de 40 millions de dollars de Cylance.

«L'offre complète de produits et de services Cylance contribuera sans aucun doute à une croissance plus forte des revenus l'an prochain», a déclaré le directeur général John Chen lors d'un appel après les résultats.

Les revenus ajustés de la société ont augmenté de 23% pour atteindre 280 millions de dollars au troisième trimestre clos le 30 novembre, dépassant l'estimation moyenne des analystes de 276 millions de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

Cependant, le chiffre d'affaires ajusté de l'activité Internet des objets de l'entreprise, qui héberge les solutions technologiques et les unités de logiciels et services d'entreprise (ESS), a baissé de 3% pour atteindre 145 millions de dollars.

Chen avait prévenu lors de l'appel de résultats de la société au deuxième trimestre que la faiblesse de l'activité ESS persistera au cours des deux prochains trimestres, principalement en raison des changements dans son équipe de vente.

La société a déclaré une perte nette trimestrielle de 32 millions de dollars, contre un bénéfice de 59 millions de dollars un an plus tôt.

Sur une base par action, sa perte est passée de 7 cents à 7 cents, un an plus tôt.

Hors éléments non récurrents, BlackBerry a gagné 3 cents par action, battant l'estimation moyenne des analystes de 2 cents.

Rapport d'Amal S à Bengaluru; Montage par Vinay Dwivedi

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *