Libye : le fils de Kadhafi disqualifié de la présidentielle

La Libye devrait organiser le premier tour de ses élections présidentielles le 24 décembre, après des années de tentatives menées par l’ONU pour inaugurer un avenir plus démocratique et mettre fin à la guerre du pays. Après le renversement et le meurtre de Kadhafi, la Libye riche en pétrole a passé la majeure partie de la dernière décennie divisée entre des gouvernements rivaux – l’un basé dans la capitale, Tripoli, et l’autre dans l’est du pays. Chaque camp de la guerre civile a également bénéficié du soutien de mercenaires et de forces étrangères de Turquie, de Russie, de Syrie et d’autres puissances régionales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *