Libye : 2 migrants égyptiens morts, 19 disparus après un chavirage

Commentaire

LE CAIRE – Un bateau transportant des migrants égyptiens a chaviré au large des côtes libyennes, faisant deux morts et 19 autres disparus et présumés morts, a annoncé lundi l’agence libyenne de lutte contre l’immigration clandestine, lors de la dernière tragédie migratoire en mer Méditerranée.

Le bateau transportait 27 migrants et a été retrouvé ce week-end au large de la ville de Tolmeitha, dans le nord-est du pays, à environ 110 kilomètres (68 miles) à l’est de Benghazi, a indiqué le Département de la lutte contre la migration illégale.

L’agence a déclaré dans un communiqué qu’au moins six migrants avaient survécu au naufrage. Deux corps ont été récupérés tandis que 19 autres sont toujours portés disparus et présumés morts, a-t-il ajouté.

Une vidéo publiée sur la page Facebook de l’agence montrait des sauveteurs fournissant de l’eau potable à un survivant épuisé.

L’agence a indiqué que le bateau était parti d’Egypte et avait chaviré au large de la Libye. Il n’a pas fourni plus de détails, y compris ce qui a provoqué le renversement du bateau.

Les migrants naviguaient apparemment vers l’Europe, une destination pour des milliers de personnes fuyant les conflits et la pauvreté au Moyen-Orient et en Afrique. Des dizaines de milliers de personnes tentent chaque année de traverser la mer Méditerranée pour atteindre les côtes européennes.

La Libye est devenue ces dernières années le principal point de transit pour les migrants fuyant la guerre et la pauvreté en Afrique et au Moyen-Orient. Le pays riche en pétrole a plongé dans le chaos à la suite d’un soulèvement soutenu par l’OTAN qui a renversé et tué l’autocrate de longue date Mouammar Kadhafi en 2011.

Ces dernières années, les trafiquants d’êtres humains ont profité du chaos en Libye, faisant passer clandestinement des migrants à travers les longues frontières du pays avec six nations. Les migrants sont ensuite entassés dans des canots pneumatiques et autres navires mal équipés et partent pour des voyages en mer risqués. Les responsables n’ont pas précisé quel type de navire avait été découvert au cours du week-end.