L’horreur de papa alors que les enfants de 3 et 5 ans vomissent et meurent après avoir mangé des fruits toxiques dans leur jardin qu’ils pensaient être des pommes

Un papa a été bouleversé alors que ses enfants vomissent et meurent après avoir mangé des fruits toxiques dans leur jardin qu’ils pensaient être des pommes.

Jhofran Mathias Gonzalez Chaya, 5 ans, et sa sœur Amira, 3 ans, ont mangé dans un petit arbre connu localement sous le nom de « bola de toro », qui porte le fruit géant et toxique ressemblant à une cerise.

Amira, 3 ans, et Jhofran, 5 ans, sont décédés après avoir ingéré le fruit rouge toxiqueCrédit : Flash info
Thevetia Ahouai, également connue sous le nom de

Thevetia Ahouai, également connue sous le nom de « bola de toro » ou « huevo de toro », serait mortelleCrédit : Flash info

L’incident tragique a eu lieu dimanche dans le village de Montecitos, en Colombie.

Après avoir apparemment mangé les fruits rouges, les jeunes ont commencé à souffrir de convulsions, selon le média local Noticias RCN.

Leur voisin Jesus Elias Vanegas a déclaré : « Les enfants pensaient qu’ils étaient des pommes et les ont mangés.

« A l’époque, rien ne s’est passé, mais des heures plus tard, ils ont commencé à vomir et ont montré tous les symptômes d’empoisonnement. »

Les frères et sœurs ont été emmenés à l’hôpital Emiro Quintero Canizares, où ils sont restés deux jours, selon les informations locales.

Le père des enfants a déclaré: « Le garçon a mangé six fruits et la fille quatre. Nous les avons emmenés à l’hôpital pour qu’ils puissent être soignés, mais comme nous sommes du Venezuela et que l’assurance qu’ils avaient ne comptait pas pour beaucoup, la fille a eu pire et ce qu’ils ont fait, c’est lui donner du sérum jusqu’à ce qu’elle soit envoyée aux soins intensifs, où elle est décédée. »

Les parents ont demandé l’aide du bureau du médiateur de Colombie afin que leur enfant restant puisse être transféré dans un meilleur hôpital de la ville de Cucuta.

Bien que le transfert ait été autorisé, le garçon a subi un arrêt cardiaque en cours de route et est décédé.

Les enfants étaient arrivés en Colombie avec leurs parents en provenance du Venezuela, un pays en proie à la tourmente sociale et économique depuis 2010.

Ils logeaient dans la maison de leur grand-mère, où s’est produit l’accident.

La police a exhorté les habitants de Montecitos à retirer la plante dangereuse de leurs propriétés sous peine d’amendes.

Il est entendu que la plante ornementale est commune dans la région.

Les parents en deuil recevraient des conseils dans la ville voisine d’Ocana, où leurs enfants devaient être enterrés.

Les parents des enfants doivent retourner au Venezuela.

La police a ouvert une enquête

La police a ouvert une enquêteCrédit : Flash info

Nous payons pour vos histoires !

Avez-vous une histoire pour le bureau des nouvelles du Sun ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *