L’ex-assistant de Boris Johnson admet que le voyage de Barnard Castle est « mauvais à tous points de vue » et se déchaîne sur PM

BORIS Johnson a permis aux Britanniques de mourir de Covid pour sauver sa carrière politique, a déclaré de manière sensationnelle Dominic Cumming.

L’ancien assistant numéro 10 a fait les déclarations explosives lors de sa première interview télévisée depuis son départ de Downing Street, qui est diffusée ce soir à 19 heures sur BBC2.

S’adressant à Laura Kuenssberg de la BBC, Cummings a déclaré que Chris Whitty et Sir Patrick Vallance ont tous deux exhorté le Premier ministre à se verrouiller en septembre dernier pour arrêter une deuxième vague meurtrière, mais Boris leur a dit « non non non ».

Il a également révélé Whatsapps que le PM a envoyé en octobre dernier dans lequel le PM a déclaré qu’il avait déclaré qu’il « n’achetait plus dans toutes ces choses submergées par le NHS ».

Dans une autre offensive contre le Premier ministre, Cummungs a déclaré : « Son attitude à ce moment-là [autumn 2020] C’était un mélange étrange d’en partie c’est absurde et les blocages ne fonctionnent pas de toute façon et en partie, eh bien c’est terrible mais les gens qui meurent ont essentiellement tous plus de 80 ans et nous ne pouvons pas tuer l’économie juste à cause des gens qui meurent plus de 80 ans. « 

Lisez notre blog en direct sur la Journée de la liberté pour les toutes dernières mises à jour…

  • DOWNING STREET DIT « TOUS LES RENDEZ-VOUS POLITIQUE PAR PM »

    Downing Street a fait une déclaration à la fin du documentaire, déclarant : « Toutes les nominations politiques sont entièrement faites par le Premier ministre ».

  • BEZOS A ANNONCE UNE NOUVELLE SUBVENTION DE 100 MILLIONS DE DOLLARS « COURAGE ET CIVILITÉ » APRÈS LE VOL SPATIAL BLUE ORIGIN

    Jeff Bezos a annoncé une nouvelle entreprise philanthropique lors de la conférence de presse qui a suivi le vol spatial Blue Origin.

    Le Courage & Civility Award est une subvention de 100 millions de dollars que le récipiendaire peut donner aux organismes de bienfaisance ou à but non lucratif de son choix.

    Le prix « récompense les dirigeants qui visent haut et qui recherchent des solutions avec courage et le font toujours avec civilité », selon Bezos.

    Bezos a décerné le premier prix à Van Jones, commentateur de l’actualité et fondateur de Dream Corps, et le deuxième prix au chef primé José Andrés.

  • ‘CARRIE VEUT DE NOUS TOUT SORTIR’ ET VOULAIT ‘NOMMER DES CLOWNS AUX EMPLOIS CLÉS’, DIT CUMMINGS

    « Le point de vue de Carrie était et est – le Premier ministre n’a pas de plan et ne sait pas comment fonctionne Whitehall. En 2019, son point de vue était meilleur que son équipe Dom and Vote Leave que la fonction publique.

    « Mais dès que l’élection a été gagnée, pourquoi devrait-elle être l’équipe Dom and Vote Leave, pourquoi ne devrait-elle pas être moi. »

    M. Cunmings a poursuivi: « Littéralement immédiatement après les élections, il était déjà clair que c’était un problème. Nous avions des réunions au n ° 10 pour dire que Carrie voulait tous que nous partions.

    « La situation dans laquelle nous nous sommes retrouvés est que la petite amie du Premier ministre voulait se débarrasser de nous et nommer des clowns à certains postes clés.

    « Nous avons en fait un assez bon jugement sur qui est compétent et qui ne l’est pas. »

  • CUMMINGS : PERSONNE SUR TERRE NE POURRAIT ÊTRE CERTAIN QUITTER L’UE ÉTAIT « LA BONNE DÉCISION »

    M. Cummings a déclaré que « personne sur Terre » ne pouvait être certain que c’était la bonne décision de quitter l’UE.

    « Je pense que quiconque dit qu’il est sûr de questions comme celle-là a une vis desserrée, que vous soyez du côté Remain ou de notre côté », a-t-il déclaré.

    « L’une des raisons pour lesquelles nous avons gagné est… nous ne pensions pas que nous

  • CUMMINGS DIT QUE LUI ET SES ALLIÉS COMMENCENT À CRAINDRE DE PERDRE LEUR EMPLOI SOUS BORIS EN TANT QUE PM

    M. Cummings a déclaré que lui et ses alliés avaient commencé à craindre pour leurs positions en janvier 2020 et avaient commencé à discuter de l’avenir de M. Johnson.

    « [People] disaient déjà : « D’ici l’été, soit nous serons tous partis d’ici, soit nous essaierons de nous débarrasser de [Mr Johnson] et faire entrer quelqu’un d’autre comme Premier ministre », a-t-il déclaré.

  • DOMINIC CUMMING ‘VOULAIT RECÂBLER LE SYSTÈME'[ SAYS LAURA K

    Cummings wanted to re-wire the whole system says Laura K.

    Mr Cummings nods and agrees with the system.

     

  • CUMMINGS: AS ADVISERS WE CAN TELL WHO IS COMPETENT AND WHO IS NOT

    Cummings says advisers do not haver the power as unelected officials to oust a Prime Minister.

    But we « do have ways of being able to tell who is competent and who isn’t it », he adds.

  • CUMMINGS: I WAS EXPLICIT THAT SENIOR LEADERSHIP OF TORY PARTY WAS NOT RIGHT TO LEAD THE COUNTRY

    « I was extremely explicit over the years that the senior leadership of conservative party were not the right people to be leading the country.

    « I don’t think that’s a reasonable claim to make about me. »

  • BORIS JOHNSON ‘DIDN’T KNOW WHAT HE WAS DOING AND HE NEEDED HELP’ SAYS CUMMINGS

    « I thought BJ had some abilities in various ways, and also completely hopeless in other ways. there are many many people I know who I’d much prefer to see in no 10 but that wasn’t practical.

    « I also felt that because Boris knows he needs help, that also provides an opp to push the country in a more positive direction.

    « He didnt know what he was doing but he did know he needed help. »

  • CUMMINGS INSISTS VOTE LEAVE ‘USED TRUE FIGURES’ TO PUSH THROUGH BREXIT

    « We were using true figures… if the worst that can be said about a political campaign is that they used real figures but it needed more context – then you can say « vote leave has been more honest than any other political campaign ».

    He added: « I don’t think we won on false pretences – the arguments we made about the weaknesses, costs about the EU were vindicated »

  • CUMMINGS ADMITS HE LOOKED INTO OUSTING BORIS JOHNSON AS PRIME MINISTER

    Former Downing Street adviser Dominic Cummings said he looked into replacing Boris Johnson as Prime Minister only weeks after helping him to secure a 80-seat majority at the 2019 election.

    In an interview with the BBC, Mr Cummings – who was Mr Johnson’s closest aide before resigning last autumn – said: « Before even mid-January we were having meetings in Number 10 saying it’s clear that Carrie (Johnson) wants rid of all of us.

    « At that point we were already saying by the summer either we’ll all have gone from here or we’ll be in the process of trying to get rid of him and get someone else in as Prime Minister. »

    He added: « (Mr Johnson) doesn’t have a plan, he doesn’t know how to be Prime Minister and we only got him in there because we had to solve a certain problem not because he was the right person to be running the country. »

  • CUMMINGS: WORLD EVENTS HAVE VALIDATED THE VOTE LEAVE WIN IN EU REFERENDUM

    « i obvously think brexit was a good thing », Cummings added.

    « The way the world has worked out since 2016 has validated Vote Leave. »

  • CUMMINGS: BORIS PUT HIS OWN POLITICAL CAREERS AHEAD OF PEOPLE’S LIVES

    « He put his own political career ahead of people’s lives, » he said.

  • CUMMINGS ACCUSED OF ‘DISTORTING INFORMATION’ AROUND BREXIT AND LYING TO VOTERS

    Laura K says Cummings’ Vote Leave campaign was « distorting information ».

    Mr Cummings says the Leave campaign was not won on distorted truths.

  • LAURA K SAYS ‘350 MILLION BREXIT SLOGAN’ WAS NOT THE COMPLETE TRUTH

    Dominic CUmminghs smiled when Laura K said his « £350million » line on the side of Brexit bus was « not the truth ».

    Mr Cummings has wiggled out of the question.

    She also says he lied on Turkey imminently joining the EU at the time to twist the referendum vote in Leave’s favour.

     

  • CUMMINGS: ‘PM REFERRED TO THE TELEGRAPH AS HIS REAL BOSS’

    « Boris said repeatedly we should not have done the first lockdown, » he said.

    « The PM referred to The Telegraph as his real boss, » Cummings added in another explosive claim.

  • CUMMINGS: NO ONE KNOWS IF BREXIT WAS A GOOD IDEA

    Cummings has said no one knows if Brexit was a good idea.

    He says anyone that thinks they do know « is a complete idiot ».

    I don’t know what sort of person you’d be if you didnt think Brexit was going to go down as a massive mixtake, says Mr Cummings.

  • CUMMINGS EXPLAINS BARNARD CASTLE SCANDAL FURTHER

    On trip to durham – « I’d had repeated security problems at my house going back to 2019, these problems had re-emerged… I’d said maybe I’d just move to my Dads farm in Durham.

    My wife was kind of ill but not with all the right symptoms.

    « The situation was extremely chaotic… the plan was when I discussed it with the PM – he agreed we should just say nothing about it. What then happened is that he suddenly changed his mind and said we cant stick with the initial plan. I said I’m not going into the security stuff and the whole thing turned into a whole mess. »

    « Everything i said in the rose garden was true but i didn’t go into all the security concerns in the background. There’s also no doubt that the way we handled the whole thing was wrong – what I should’ve done is resigned, or spoken to my family and said we’re just going to have to come clean about the whole thing. »

  • CUMMINGS SAYS COVID ‘WAS LIKE A DISASTER MOVIE’

    On Covid – « It was like a disaster movie but it was real. even in the first week of march [BJ] a dit « comme d’habitude », il ne l’a pas pris au sérieux. son point de vue était que c’était comme la grippe porcine et qu’il avait déjà vu ce genre de frayeurs. »

  • LAURA K DIT À CUMMINGS « IGNORE LES CONSEILS ET LES GENS LE VOIENT COMME UN HYPOCRITE »

    Laura dit que M. Cummings a ignoré les conseils et que les gens le considéraient comme un hypocrite.

    Mais comme je l’ai dit », a-t-il poursuivi, « ce n’était pas le cas, que j’ignorais les règles ».

  • CUMMINGS : LA FAÇON DONT NOUS AVONS GÉRÉ LE SCANDALE ÉTAIT « MAL »

    « Tout ce que j’ai dit dans la roseraie était la vérité, mais je ne suis pas entré dans les intérêts de sécurité qui étaient en arrière-plan », a déclaré M. Cummings.

    Je lui ai dit que lui et Boris Johnson feraient mieux de raconter au public une histoire qui n’était pas vraie au lieu de garder le silence ou de démissionner.

    M. Cummings admet que la façon dont ils ont géré le scandale était « mauvaise ».

  • CUMMINGS PARLE DE L’INFAMEUX VOYAGE DANS LE COMTÉ DE DURHAM ET EXPLIQUE POURQUOI IL A RETENU LA VÉRITÉ

    Dominic CUmnmings dit que les problèmes de sécurité à la maison et le problème du coronavirus chez sa femme l’ont amené à se rendre dans le comté de Durham.

    Laura lui dit qu’il y avait une énorme rage publique – et demande pourquoi il n’a pas dit la vérité.

  • CUMMINGS: J’AI EMPÊCHÉ BORIS DE VISITER LA REINE AU CAS O HE IL LUI DONNERAIT DE CORONAVIRUS

    Cummings a déclaré qu’il avait convaincu Boris de ne pas voir la reine au cas où il donnerait le coronavirus à Sa Majesté.

    Downing Street nie l’allégation.

  • CUMMINGS DIT QUE BORIS « NE SAIT PAS COMMENT ÊTRE PREMIER MINISTRE »

    « Il n’a pas de plan, il ne sait pas comment être Premier ministre et nous ne l’avons fait entrer là-dedans que parce que nous devions résoudre un certain problème, pas parce qu’il était la bonne personne pour diriger le pays. »

  • BORIS A DIT  » POURQUOI IL NE DEVRAIT PAS TIRER LES CORDES » CUMMING ALLEGES

    M. Cummings a affirmé qu’en 2019, avant les élections, Mme Johnson était heureuse que des fonctionnaires de Vote Leave travaillent à Downing Street, mais cela a changé plus tard.

    Il a déclaré: « Dès que les élections ont été remportées, son point de vue était » pourquoi cela devrait-il être Dominic et l’équipe Vote Leave?  » Pourquoi ne serait-ce pas moi qui tire les ficelles ? »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments