Lewis Hamilton et Max Verstappen se rapprochent, loin de là

Les rivaux du titre de Formule 1 Lewis Hamilton et Max Verstappen ont été sur la bonne voie toute la saison, parfois trop proches, mais sinon, ils gardent leurs distances.

Le septuple champion du monde de Mercedes, Hamilton, à six points du Verstappen de Red Bull après 16 des 22 courses, n’avait pas grand-chose à dire lorsqu’on lui a demandé jeudi au Grand Prix des États-Unis comment la relation avait changé à mesure que la lutte pour le titre s’intensifiait.

« Nous avons une communication limitée… certains chauffeurs s’accrochent plus que d’autres. Je ne dirais pas que je suis particulièrement proche de quelqu’un ici », a déclaré le Britannique, qui s’est battu roue contre roue et est entré en collision avec le Néerlandais.

« Comme l’année dernière, nous nous verrons sur la piste et nous nous dirons bonjour. Nous ferons la même chose cette année et ce n’est pas différent pour moi personnellement.

Verstappen a remporté sept courses contre cinq pour Hamilton cette année, mais Austin a été beaucoup plus une piste Mercedes que Red Bull ces dernières années.

Hamilton a remporté cinq des huit courses disputées à Austin et Mercedes a été en pole pour les six dernières sur le Circuit des Amériques.

Cette année pourrait être beaucoup plus proche, cependant, et Hamilton – vainqueur d’un record de 100 courses en carrière – a reconnu que la prochaine au Mexique pourrait également être difficile.

Lorsqu’on lui a demandé à quel point il était important de gagner à Austin, Hamilton a déclaré qu’il était important de gagner chaque course.

« Ce sera incroyablement difficile. Il y aura des moments où nous pourrons peut-être les devancer… Je n’aime pas supposer que le Mexique ne sera pas fort, mais ils sont généralement très forts au Mexique », a déclaré le Britannique.

« Beaucoup de choses peuvent se passer dans ces six courses et je pense donc que nous prenons une course à la fois et que nous lui donnons tout ce que nous avons. »

Verstappen a rejeté une suggestion selon laquelle il pourrait être sur une lancée après avoir repris la tête en Turquie il y a deux semaines, une course remportée assez confortablement par le coéquipier finlandais de Hamilton, Valtteri Bottas.

« Nous savons que nous avons encore un peu de travail à faire. Nous voulons être plus rapides », a-t-il déclaré.

« Le résultat de l’équipe était bon en Turquie, la performance globale n’était pas incroyable. »

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *