L’Espagne fait face à son passé dans le projet de loi sur les charniers. Cela suffira-t-il ?

Le projet de loi « parle de la vérité, mais il se concentre sur les victimes et ne dit rien sur les bourreaux ; il parle de justice, mais ne force personne à subir un procès ; il parle de réparation, mais ne va rien rendre aux familles des victimes de la dictature », a déclaré Silva, dont le grand-père a également été enterré dans une fosse commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *