Skip to content

MELBOURNE (Reuters) – Hyundai a été confirmé vainqueur du titre des constructeurs du Championnat du monde de rallye après l'annulation de la fin de saison du Rallye d'Australie mardi en raison de la menace de feux de brousse.

Les organisateurs avaient prévu d’organiser l’événement du 14 au 17 novembre à Coffs Harbour, dans l’est de la Nouvelle-Galles du Sud, avec un itinéraire considérablement plus court, mais ils ont décidé que les risques étaient trop élevés pour plus de 1 000 officiels, concurrents et membres du personnel d’appui.

«Tenant compte de l'intérêt supérieur et de la sécurité de toutes les personnes impliquées dans le rassemblement, et bien entendu de la communauté au sens large, il n'est pas approprié de mener le rassemblement», a déclaré le président de l'événement du rallye australien, Andrew Papadopoulos, dans un communiqué.

«Nos pensées vont à la communauté NSW, en particulier aux personnes qui ont perdu des êtres chers, des moyens de subsistance et des foyers à la suite des incendies dans le nord de NSW, et nous remercions la communauté des rassemblements pour votre soutien et votre compréhension.»

Hyundai, qui détenait une avance de 18 points sur le champion en titre Toyota après l’avant-dernière manche en Espagne, remporte son premier titre de constructeur dans la série mondiale.

"Nos pensées vont tout d'abord à tous ceux qui ont été touchés par les feux de brousse dévastateurs dans la région de l'Australie et ailleurs en Nouvelle-Galles du Sud", a déclaré Scott Noh, président de Hyundai Motorsport.

«Nous sommes immensément fiers d’obtenir notre tout premier … titre de fabricant après une saison très compétitive contre des adversaires difficiles.

«Nous espérons également que ce sera la première parmi de nombreuses autres à venir dans le futur.»

Le pilote estonien de Toyota, Ott Tanak, était déjà assuré du championnat des pilotes.

Les feux de brousse constituent une menace courante et mortelle en été chaud et sec en Australie, mais la grave épidémie qui sévit actuellement dans plusieurs régions des États de la Nouvelle-Galles du Sud et du Queensland, ainsi qu’à Sydney, quelques semaines avant le pic de l’été, en a surpris beaucoup.

Les autorités australiennes ont averti que la chaleur et les vents violents dépassaient déjà les prévisions "catastrophiques" prévues mardi alors que des millions de personnes sur la côte est du pays se préparent aux pires feux de brousse depuis au moins une décennie.

Reportage de Ian Ransom; Édité par Himani Sarkar et Muralikumar Anantharaman

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *