Les vacanciers avertis à propos de la laitue de mer toxique sur les plages françaises après deux décès en une semaine

0 61

HLes vacanciers qui se dirigent vers les plages du nord de la France cet été ont été prévenus d'une marée verte de laitue de mer potentiellement toxique qui aurait pu tuer deux hommes en moins d'une semaine.

Le scandale croissant de santé publique a entraîné la mort samedi dernier d'un ostréiculteur dans la baie de Morlaix et d'un retraité de 70 ans dans la baie de Douarnenez mardi.

Les beautés bretonnes où des hommes non identifiés ont apparemment succombé à une crise cardiaque «en quelques minutes» sont extrêmement populaires auprès des touristes, y compris des milliers de personnes arrivant du Royaume-Uni à cette époque de l’année.

Jean-Philippe Récappé, le procureur de Brest, a confirmé que des craintes avaient été exprimées quant à un éventuel empoisonnement au sulfure d'hydrogène causé par la décomposition de la laitue de mer, ou Ulva lactuca.

Six plages de la région sont actuellement fermées en raison de la pourriture d'algues vertes qui dégage une odeur semblable à celle des œufs pourris.

Le gaz incolore peut attaquer les systèmes nerveux et respiratoire du corps humain, paralyser la respiration et causer la mort.

Commentant le décès de l'adolescent apparemment en bonne santé à Morlaix, M. Récappé a déclaré: "La cause du décès n'a pas encore été déterminée, les résultats des analyses toxicologiques et pathologiques n'étant pas encore connus."

M. Récappé a déclaré que tous les visiteurs des plages devaient être conscients des dangers potentiels causés par les algues.

Source

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More