Skip to content

France a enregistré son plus grand nombre quotidien de nouveaux cas de Covid-19 depuis juin, ce qui laisse entrevoir la perspective de rejoindre l’Espagne dans le cadre de la mise en quarantaine vilaine du Foreign Office (FCO).

Le favori des vacances d’été a rapporté 1695 tests positifs sur une période de 24 heures mercredi, à peine moins que les 1772 observés en Espagne. Au cours des 14 derniers jours, il a enregistré 22,4 nouveaux cas pour 100000 habitants – contre 13 il y a environ une semaine (lorsque l’Espagne a été retirée de la liste des pays sans quarantaine, son chiffre était d’environ 35 pour 100000; il est depuis passé à 78).

Si la France ne parvient pas à endiguer la hausse, le FCO pourrait l’ajouter à sa liste de pays dont les vacanciers de retour doivent s’isoler pendant deux semaines – une décision qui obligerait des milliers de Britanniques à annuler leurs pauses.

Les mesures outre-Manche visant à lutter contre la hausse comprennent l’introduction de masques faciaux obligatoires dans les rues de Toulouse, et d’autres villes – dont Paris – devraient suivre. Les décès liés à Covid-19 restent faibles en France et en Espagne, mais ce facteur ne semble pas influencer la politique de quarantaine du FCO.

Les autres pays qui risquent d’être frappés par les cartes de vacances comprennent Malte et la Belgique. Les deux pays ont vu leurs taux de cas tripler le mois dernier, les plaçant au-dessus du Portugal et de la Suède, tous deux exclus de la liste «verte» du Royaume-Uni.

Une décision du gouvernement est attendue dans les prochaines 24 heures lorsque les ministres examineront les dernières données du centre de biosécurité dans le cadre de leur examen hebdomadaire de la quarantaine.

Faites défiler vers le bas pour les dernières mises à jour de voyage.