Dernières Nouvelles | News 24

Les troupes israéliennes se sont déguisées en Palestiniens lors d’une opération de sauvetage d’otages – ABC — RT World News

Les forces spéciales ont libéré quatre personnes samedi lors d’un raid de jour sur le camp de Nuseirat, dans le centre de Gaza.

Les forces spéciales israéliennes étaient déguisées en réfugiés palestiniens à la recherche d’un endroit où vivre lors de l’opération de sauvetage des otages détenus par le Hamas à Gaza la semaine dernière, a rapporté mardi ABC News, citant des sources.

Des commandos israéliens ont secouru samedi quatre personnes de deux bâtiments distincts à Nuseirat, un vaste camp de réfugiés dans le centre de Gaza. Les otages étaient détenus à Gaza depuis le 7 octobre de l’année dernière, lorsque le Hamas avait lancé une attaque surprise transfrontalière contre Israël, au cours de laquelle quelque 1 200 personnes avaient été tuées et 250 kidnappées.

Des sources de sécurité israéliennes ont déclaré à ABC que les forces spéciales étaient déjà en position près des bâtiments où les otages étaient détenus avant qu’ils ne reçoivent l’autorisation. « aller » commandement par les forces israéliennes. La mission a eu lieu à 11h00 heure locale.

Les hélicoptères transportant les otages libérés et les officiers blessés de l’unité nationale antiterroriste de la police israélienne, qui ont participé à l’opération de sauvetage, ont atterri au centre médical Sheba en Israël à partir de 12h15 et le dernier hélicoptère a atterri à 12h45.

Les otages – Almog Meir Jan (21 ans), Noa Argamani (25 ans), Andrey Kozlov (27 ans) et Shlomi Ziv (40 ans) – étaient en détention. « bon état médical » lorsqu’ils ont été secourus, ont déclaré des responsables de Tsahal.

Kozlov, qui a la double nationalité russo-israélienne, travaillait au festival Nova comme agent de sécurité lorsque le Hamas a lancé une attaque surprise transfrontalière contre Israël.





Des responsables du ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, ont déclaré dimanche qu’au moins 274 Palestiniens avaient été tués lors de l’opération de Tsahal à Nuseirat et que 698 personnes avaient été blessées.

L’armée israélienne portait auparavant des vêtements civils comme tactique lors de ses opérations, selon les médias.

Le Hamas a pris environ 250 otages le 7 octobre. Environ la moitié d’entre eux ont été échangés contre des prisonniers palestiniens lors d’un cessez-le-feu d’une semaine en novembre, et sept ont été secourus par les forces israéliennes. Sur les 120 restants, 43 seraient morts, selon un décompte officiel actualisé publié par Jérusalem-Ouest. Trois otages auraient été tués par des tirs amis en décembre 2023.

Les forces israéliennes ont tué plus de 37 000 Palestiniens et en ont blessé plus de 84 000 au cours des huit mois de frappes aériennes et d’offensives terrestres à grande échelle, selon les autorités de l’enclave.

Lien source