Dernières Nouvelles | News 24

Les troupes israéliennes libèrent quatre otages de Gaza — RT World News

Un citoyen russe faisait partie des personnes libérées lors d’un raid de jour au cœur de l’enclave.

Les forces spéciales israéliennes ont secouru samedi quatre otages lors d’un raid de jour sur Nuseirat, dans le centre de Gaza, ont annoncé les Forces de défense israéliennes (FDI). Andrey Kozlov, un citoyen russe, faisait partie des personnes ramenées en Israël sous des tirs intenses, a indiqué l’armée israélienne.

Noa Argamani, Almog Meir Jan, Andrey Kozlov et Shlomi Ziv subissent actuellement des examens médicaux et seront bientôt réunis avec leurs familles, a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué, soulignant que tous les quatre sont « en bon état médical ».

Des commandos israéliens ont secouru les quatre hommes de deux bâtiments distincts à Nuseirat, un vaste camp de réfugiés au centre de Gaza, une zone où Tsahal n’avait pas encore atteint. La mission a eu lieu à 11 heures, heure locale, après l’annonce selon laquelle Tsahal mènerait « infrastructures terroristes » dans la zone.

« Il s’agissait d’une mission complexe à haut risque, basée sur des renseignements précis, menée de jour, dans deux bâtiments distincts au plus profond de Gaza. » » a déclaré samedi le contre-amiral Daniel Hagari, porte-parole de Tsahal.

« Alors qu’ils étaient sous le feu des tirs à l’intérieur des bâtiments et sous le feu des tirs en sortant de Gaza, nos forces ont secouru nos otages », Hagari a continué. « Les forces israéliennes se préparent depuis des semaines pour cette mission de sauvetage. Ils ont suivi un entraînement intensif et ont risqué leur vie pour sauver celle de nos otages.

Les quatre otages ont été kidnappés lorsque des militants du Hamas ont attaqué le festival de musique Nova, près de la frontière entre Israël et Gaza, le 7 octobre. Kozlov, un citoyen russo-israélien, travaillait au festival comme agent de sécurité.





En janvier dernier, le ministère russe des Affaires étrangères avait appelé à « lancement immédiat » de Kozlov et de deux autres otages russes, Alexandre Lobanov et Alexandre Trufanov. Alors que le Hamas a libéré deux ressortissants russes l’année dernière, Lobanov et Trufanov restent détenus à Gaza.

Le Hamas a capturé environ 250 otages le 7 octobre. Environ la moitié d’entre eux ont été échangés contre des prisonniers palestiniens lors d’un cessez-le-feu d’une semaine en novembre, et sept ont été secourus par les forces israéliennes. Quelque 120 otages sont toujours détenus par le Hamas, a indiqué samedi Hagari.

Hagari n’a pas précisé si les 120 personnes étaient encore en vie. Les autorités israéliennes avaient précédemment déclaré qu’une quarantaine de personnes pourraient être mortes.

Huit mois après le début de la guerre entre Israël et le Hamas, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fait l’objet de vives critiques pour son incapacité à restituer les otages restants. Les familles des captifs ont organisé des manifestations exigeant que Netanyahu conclue un accord avec les militants pour obtenir la libération de leurs proches.

Dans un communiqué publié samedi, un groupe représentant ces familles a qualifié la mission de sauvetage de « un triomphe miraculeux » et a remercié l’armée israélienne pour «opération héroïque».

Lien source