Les troupes de la Garde nationale rentrent chez elles après avoir aidé à sécuriser l’inauguration de Biden

Lolita C. Baldor

WASHINGTON – Un jour après l’investiture du président Joe Biden avec seulement une poignée d’arrestations et d’incidents mineurs, plus de 15000 membres de la Garde nationale se préparent à quitter Washington, DC et à rentrer chez eux.

Le Bureau de la Garde nationale a déclaré jeudi que sur les quelque 26 000 soldats de la Garde déployés à Washington pour l’inauguration, seuls 10 600 restent en service. Le bureau a déclaré que la Garde aidait les États à coordonner et à assurer la logistique afin que les troupes puissent rentrer chez elles.

Pendant ce temps, le Washington Post et Politico ont rapporté que des centaines de soldats de la Garde ont été forcés de quitter les zones du Capitole qu’ils utilisaient pour se reposer et ont été transférés dans un garage voisin. Les photos des soldats dans le garage ont suscité l’indignation des législateurs.

La sénatrice Tammy Duckworth, un vétéran de la guerre en Irak, a tweeté: «Je viens de passer un certain nombre d’appels et j’ai été informé que la police du Capitole s’est excusée auprès des gardes et qu’ils seront autorisés à retourner dans le complexe ce soir. Je vais continuer à vérifier pour m’assurer qu’ils le sont. «