Skip to content

Les tests de mathématiques et d'orthographe pour les enseignants en formation "seront abandonnés pour tenter d'augmenter le nombre d'employés"

  • Actuellement, les stagiaires doivent passer des tests nationaux avant d'être qualifiés comme enseignants
  • Au moins 3 500 candidats, environ 10%, ont échoué chaque année depuis 2012
  • Le ministre des Ecoles, Nick Gibb, a déclaré que les examens «rassurent les parents et les chefs d’établissement»
  • Cependant, les prestataires de formation réclament depuis longtemps la suppression des tests

Les tests de mathématiques et d'anglais standard pour les enseignants en formation sont sur le point d'être abandonnés.

Cette mesure vise à stimuler le recrutement – mais semble bien susciter des craintes de chute.

À l'heure actuelle, les stagiaires doivent réussir des tests nationaux d'alphabétisation et de calcul avant d'obtenir le statut d'enseignant qualifié. Au moins 3 500 candidats (environ 10%) les ont rejetés chaque année depuis 2012.

Le ministre des Ecoles, Nick Gibb, a écrit l’année dernière que les examens «rassurent les parents et les chefs d’établissement» sur le fait que les enseignants «peuvent démontrer un haut niveau de capacité de calcul et d’alphabétisme lorsqu’ils entrent en classe».

Les tests de maths et d'orthographe pour les enseignants en formation "seront abandonnés dans le but d'augmenter les effectifs"

À l’heure actuelle, les stagiaires doivent réussir des tests nationaux en lecture, écriture et calcul avant de se voir attribuer le statut d’enseignant qualifié (stock image)

Les tests de maths et d'orthographe pour les enseignants en formation "seront abandonnés dans le but d'augmenter les effectifs"

Le ministre des Ecoles, Nick Gibb (sur la photo) a écrit l’année dernière que les examens «rassurent les parents et les dirigeants d’école».

Cependant, les prestataires de formation réclament depuis longtemps la suppression des tests. Ils disent qu'ils travaillent déjà avec les stagiaires pour combler toute lacune dans les connaissances.

Initialement, toute personne ayant échoué trois fois aux tests avait été bloquée pendant deux ans avant de pouvoir la repasser, mais cette limite a été supprimée en février dernier. Le gouvernement devrait maintenant abandonner les tests, les prestataires de formation étant autorisés à utiliser leurs propres méthodes pour mesurer les compétences. Cela pourrait impliquer des cours ou des évaluations pratiques.

Le professeur Alan Smithers, directeur du centre de recherche sur l’éducation et l’emploi à l’Université de Buckingham, a déclaré: «Ils effectuent un contrôle de sécurité très important. Un test national est différent de celui dirigé par des prestataires qui, pour survivre financièrement, doivent occuper leurs places (…), ils auront moins de chances de subir un test aussi approfondi. »

Un porte-parole du ministère de l'Éducation a déclaré: «Nous attendons des diplômés de la profession qu'ils acquièrent les compétences en lecture, en écriture et en calcul que les parents et les élèves attendent à juste titre … mais les prestataires de formation et les candidats nous ont dit que les tests de compétences pourraient être améliorés sur.

«C’est pourquoi nous travaillons avec les universités, les écoles et les chefs d’établissement afin d’analyser … le moyen le plus efficace d’évaluer les compétences requises."

Les tests de maths et d'orthographe pour les enseignants en formation "seront abandonnés dans le but d'augmenter les effectifs"

Un porte-parole du ministère de l'Education a déclaré qu'il s'attend à ce que "les diplômés de la profession acquièrent les compétences de base en lecture, écriture et calcul auxquels les parents et les élèves s'attendent avec raison" (le siège de la DfE est illustré)

Publicité

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *