Les talibans seraient à seulement 50 km de Kaboul alors qu’un groupe militant s’empare de la province de Logar

Vendredi, les talibans ont capturé la ville de Pol-e Alam, la capitale provinciale de la province de Logar, selon plusieurs médias. La province est également connue pour être l’État d’origine du président Ashraf Ghani.

Avec la dernière conquête, les talibans ne sont plus qu’à 50 km au sud de la capitale du pays, et dernier bastion du gouvernement, Kaboul. « Maintenant, les talibans contrôlent à 100 %. Il n’y a pas de combat pour le moment. La plupart des fonctionnaires ont fui à Kaboul », a déclaré à l’AFP le député Saeed Qaribullah Sadat.

Le journaliste Bilal Sarwary a déclaré que le gouverneur de Logar, Abdul Rahim Qayumi, s’était battu pendant six heures contre les talibans venant en sens inverse, avec sa force de protection de 40 hommes. Il a ajouté que le chef de la police, le chef de la Direction nationale de la sécurité et d’autres responsables se sont rendus.

Plus tôt vendredi, les talibans ont affirmé que la deuxième plus grande ville d’Afghanistan, Kandahar, était tombée. Le groupe a déclaré avoir saisi des centaines d’armes et de véhicules, ainsi que de grandes quantités de munitions au cours de l’opération.

S’adressant à CNN, le député afghan Gul Ahmad Kamin a confirmé que la ville n’était plus sous le contrôle du gouvernement, ajoutant : « de nombreux soldats se sont rendus et les autres ont fui.

Les nations occidentales qui ont occupé ce pays déchiré par la guerre pendant près de deux décennies ont maintenant appelé leurs citoyens à quitter le pays. Le Royaume-Uni a annoncé jeudi qu’il déploierait 600 soldats pour faciliter l’évacuation des Britanniques et des traducteurs locaux.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.