Skip to content

UNEDes professeurs américains et australiens retenus en otage par les talibans pendant plus de trois ans seront libérés en échange de dirigeants militants emprisonnés, dans le cadre d'un échange visant à relancer le processus de pourparlers afghans, bloqué.

Ashraf Ghani, le président afghan, a annoncé qu'il libérerait deux commandants talibans et un membre éminent de la faction Haqqani des insurgés, pour le compte des professeurs d'université kidnappés en 2016.

M. Ghani a déclaré que cette initiative visait à "ouvrir la voie à des négociations en face à face avec les Taliban".

Les talibans ont kidnappé Kevin King, américain de 63 ans, et Timothy Weeks, australien de 50 ans, de l'Université américaine d'Afghanistan à Kaboul. Les deux hommes ont été les captifs les plus en vue des insurgés et des vidéos prises en otage ont suscité l'inquiétude face à la dégradation de leur santé.

Le gouvernement afghan libérera Anas Haqqani, haut responsable du clan Haqqani des Taliban et frère cadet de Sirajuddin Haqqani, chef adjoint des Taliban. Le réseau Haqqani est accusé des attaques les plus meurtrières des insurgés contre des cibles civiles très médiatisées.

Des responsables américains ont par le passé affirmé que le réseau Haqqani avait des liens étroits avec l'armée pakistanaise et constituait un «véritable bras» de son agence d'espionnage militaire. Les commandants talibans appelés Haji Mali Khan et Hafiz Rashid seront également libérés.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *