Skip to content

Un sondage pour régler les nerfs conservateurs? Le parti de Boris Johnson est en hausse d'un point avec une avance de 12 points sur le parti travailliste alors que la vague de Jeremy Corbyn montre des signes de ralentissement

  • Le parti travailliste a repris du terrain dans plusieurs sondages ces derniers jours
  • Mais une nouvelle étude réalisée par Kantar suggère que les progrès de Labour ont stagné à 32%
  • Pendant ce temps, les Tories gagnent un point à 44% – assez pour une avance de 12 points

Boris Johnson et les conservateurs ont une avance de 12 points sur Jeremy Corbyn et le parti travailliste. Les élections générales auront lieu dans neuf jours.

Un nouveau sondage mené par Kantar entre le 28 novembre et le 2 décembre met le Parti conservateur sur 44% du total, soit une augmentation de 1% par rapport au dernier sondage de l'entreprise effectué le 26 novembre.

Mais alors que les conservateurs ont légèrement progressé, le parti travailliste a marqué le pas, le parti enregistrant une note de 32% – la même chose que lors du dernier sondage.

Les chiffres vont alarmer le siège du parti travailliste ce matin alors que le parti se démène pour tenter de remodeler l’énorme avance du scrutin de M. Johnson.

Cependant, comme le temps presse avant que le Royaume-Uni se rende aux urnes le 12 décembre, le sondage indique qu'une victoire des travaillistes est de plus en plus improbable.

Les syndicats bloquent dans les sondages alors que les conservateurs prennent une avance de 12 points

Boris Johnson et les conservateurs ont 12 points d'avance sur Jeremy Corbyn et le parti travailliste dans un nouveau sondage Kantar

Les syndicats bloquent dans les sondages alors que les conservateurs prennent une avance de 12 points

Le sondage Kantar représente une impulsion majeure pour M. Johnson, photographié aujourd'hui à Salisbury.

Les syndicats bloquent dans les sondages alors que les conservateurs prennent une avance de 12 points

Le scrutin a eu lieu alors que Donald Trump, photographié à Londres alors qu'il assistait à un sommet de l'OTAN, a déclaré qu'il ne voulait pas s'immiscer dans les élections générales au Royaume-Uni.

Le même sondage place les libéraux démocrates à 15% – soit un point de plus que le sondage précédent -, tandis que le parti du Brexit recule d’un point à 2%.

Le SNP représente 3%, le Parti vert 3% et Plaid Cymru 1%.

Le sondage réalisé par Kantar met également en évidence le degré de division des différents groupes d’âge au cours des élections.

Cela donne à penser que si l'élection se limitait aux personnes de moins de 55 ans, le parti travailliste aurait un avantage sur les conservateurs, entre 39% et 36%.

Mais s'il était limité aux personnes de plus de 55 ans, les conservateurs auraient une avance de 30 points sur le parti travailliste, soit de 53% à 23%.

En ce qui concerne les questions qui dictent la façon dont les gens ont l’intention de voter, quatre sur dix (39%) ont déclaré que le Brexit était la chose la plus importante, tandis qu’un sur quatre (23%) a déclaré qu’il s’agissait du NHS.

Sur la question du leadership, le sondage représente un élan significatif pour M. Johnson.

Lorsqu'on leur a demandé de choisir entre l'actuel Premier ministre et M. Corbyn en tant que meilleur dirigeant du Royaume-Uni, quatre personnes sur dix ont déclaré M. Johnson et 22%, le chef du parti travailliste.

Quelque 27% n'ont choisi ni l'un ni l'autre, tandis que 10% ont déclaré ne pas savoir.

Le sondage Kantar a été réalisé à la suite d’une enquête distincte menée par ICM Research, qui donnait aux Tories une avance de sept points sur le Parti travailliste.

Les deux principaux partis ont gagné un point dans le sondage avec le Parti conservateur avec 42% et le Parti travailliste avec 35%.

Les syndicats bloquent dans les sondages alors que les conservateurs prennent une avance de 12 points

Pendant ce temps, une enquête distincte de l'ICM Research donne aux Tories une avance de sept points sur le Parti travailliste

Les syndicats bloquent dans les sondages alors que les conservateurs prennent une avance de 12 points

Les scrutins de Kantar et d'ICM Research vont susciter l'inquiétude au siège du parti travailliste avec Jeremy Corbyn, photographié aujourd'hui par ITV ce matin, luttant pour réduire l'écart entre les conservateurs et les conservateurs.

Les Libéraux Libéraux-Démocrates sont restés inchangés (13%) et Nigel Farage et le parti du Brexit ont perdu un point à 3%.

Le sondage sur le terrain pour le sondage ICM Research s’est déroulé du 29 novembre au 2 décembre et la précédente enquête de la société avait été réalisée le 25 novembre.

Un important sondage YouGov publié la semaine dernière a laissé entendre que les conservateurs étaient sur le point de remporter une majorité de 68 sièges. Le parti devrait remporter 44 sièges du "mur rouge" délabré de Labour dans les zones de vote restreint.

Len McCluskey, un des principaux alliés de M. Corbyn, a admis dans une interview publiée hier que le cœur du parti électif du parti travailliste pourrait être le "talon d'Achille" du parti aux élections.

Le secrétaire général du syndicat Unite a suggéré que la position du parti travailliste de rester neutre sur le Brexit, tout en proposant un deuxième référendum, était problématique dans les régions du nord de l'Angleterre et des Midlands qui avaient voté en faveur de la sortie de l'UE en 2016.

Il a également admis que le parti aurait besoin de répondre aux préoccupations exprimées par certains électeurs du parti travailliste quant à la direction de M. Corbyn si ce parti devait remporter la victoire plus tard ce mois-ci.

Publicité

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *