Les restes d’une femme inuite disparue retrouvés dans l’immeuble Vanier

Selon la police d’Ottawa, les restes humains retrouvés dans un immeuble d’habitation à Vanier en construction sont ceux d’une femme inuite portée disparue, vue pour la dernière fois dans l’est d’Ottawa il y a plus de cinq ans.

Les travailleurs d’un immeuble de trois étages sur l’avenue Deschamps ont découvert des restes humains dans l’immeuble le 28 septembre.

“Des fouilles sur place ont permis de découvrir ce que l’on pense être des restes humains”, a déclaré la police le 29 septembre.

Dimanche, l’Unité des homicides du Service de police d’Ottawa a identifié les restes humains comme étant ceux de Mary Papatsie.

Papatsie avait 39 ans lorsqu’elle a été portée disparue en 2017. La police a déclaré que Papatsie avait été vue pour la dernière fois dans la région de Vanier le 27 avril 2017.

“Nous adressons nos condoléances à ses proches et à sa famille”, a déclaré dimanche la police dans un communiqué.

En juillet 2017, la police a déclaré que l’unité des crimes majeurs avait repris l’enquête sur la disparition de Papatsie en raison de ce que les enquêteurs ont qualifié d’éléments “suspects”.

Papatsie était originaire du Nunavut et a déménagé à Ottawa. Elle était mère de 10 enfants.

Toute personne ayant des informations est priée de contacter l’Unité des homicides de la Police d’Ottawa au 613-236-1222, ext. 5493.