Skip to content

[Le flux devrait commencer à 13 h HE. Veuillez actualiser la page si vous ne voyez pas de joueur ci-dessus à ce moment-là.]

L'Organisation mondiale de la santé organise un deuxième point de presse jeudi pour discuter du coronavirus pseudo-grippal qui a tué au moins 18 personnes et infecté environ 650 personnes dans le monde.

L'OMS devait annoncer mercredi si le nouveau virus était une urgence sanitaire mondiale, mais les responsables ont déclaré avoir reporté sa décision de collecter davantage de données. Il a de nouveau convoqué sa réunion d'urgence à Genève jeudi pour examiner ces informations.

Les autorités locales en Chine ont mis en quarantaine les villes de Wuhan et Huanggang, qui ont une population totale de 17 millions d'habitants. Y compris Wuhan où le virus a été identifié pour la première fois, les interdictions de voyager étaient en vigueur jeudi pour au moins sept villes.

Les responsables de la santé américains ont commencé à contrôler les passagers en provenance de Chine dans les principaux aéroports internationaux ce week-end, et ont confirmé mardi le premier cas du pays. Un homme de l'État de Washington est mis en quarantaine avec le virus dans un hôpital à l'extérieur de Seattle après son retour de Wuhan, ont annoncé les autorités sanitaires américaines.

L'OMS ne décrète pas les urgences à la légère, disent les experts de la santé. L'OMS a déclaré pour la dernière fois une urgence sanitaire mondiale en 2019 pour l'épidémie d'Ebola dans l'est du Congo qui a tué plus de 2000 personnes. L'agence a également déclaré des urgences mondiales pour le virus Zika 2016, la grippe porcine H1N1 de 2009 et les épidémies de polio et d'Ebola en 2014.

Abonnez-vous à CNBC sur YouTube.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *