Des messages trompeurs et controversés sur le vote de mi-mandat du 8 novembre ont inondé les médias sociaux. Voici trois thèmes récurrents.