Les principales figures de la course font partie du groupe de consultation whip |  Actualités des courses

Le formateur principal John Gosden ainsi que les jockeys Tom Scudamore et PJ McDonald feront partie du groupe de pilotage de la consultation whip qui jouera un rôle actif dans la prochaine consultation publique sur la question.

Le groupe s’appuie sur des personnes issues d’un large éventail d’horizons de l’industrie des courses ainsi que sur des représentants de secteurs plus larges, notamment la politique, le bien-être des chevaux et les médias.

L’ancien président du comité des commissaires sportifs de l’hippodrome, membre du comité de l’hippodrome et propriétaire de chevaux de course David Jones, qui est également administrateur indépendant de la réglementation au conseil d’administration de la British Horseracing Authority, présidera le groupe.

La consultation vise à recueillir et à évaluer les points de vue des participants de l’industrie, des parties prenantes non industrielles et d’un public plus large, concernant les règles, l’utilisation et les sanctions liées au fouet.

Les autres membres du groupe comprennent le formateur Henry Daly, le chef / assistant de Sir Michael Stoute James Savage, le diffuseur Nick Luck et le directeur du cours Aintree Sulekha Varma.

Le Groupe de pilotage a tenu sa première réunion la semaine dernière et s’emploiera à présent à finaliser un calendrier convenu pour le processus de consultation, qui est actuellement prévu pour se dérouler au second semestre de cette année.

Jones a déclaré: «Il est essentiel que le processus de consultation soit juste, ouvert et transparent et que les points de vue de toutes les parties soient pris en compte.

« De plus, toute décision doit être prise par ceux qui ont une compréhension et une connaissance approfondies du sujet et qui sont prêts à la fois à représenter et à considérer un éventail de points de vue. »

Brant Dunshea, responsable de la réglementation de la BHA, a déclaré: «Les fouets utilisés dans les courses britanniques sont rembourrés de mousse et ont été conçus avec la participation de la RSPCA. Son utilisation dans les courses est soumise à des contrôles stricts.

« Le Horse Welfare Board a toutefois été clair que l’utilisation du fouet est une question de confiance du public dans le sport, et que l’industrie des courses doit être consciente de l’opinion publique si elle veut sauvegarder son avenir à long terme. »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments