Skip to content

MELBOURNE (Reuters) – Les pompiers australiens ont couru dimanche pour contenir des feux de brousse généralisés qui ont tué trois personnes, et se préparaient à de pires conditions dans les jours à venir, en prévenant que les flammes étireraient leur capacité de protection des personnes.

Les pompiers australiens en flammes se préparent pour plus

Un incendie se déclare à Rainbow Flat, Nouvelle-Galles du Sud, Australie, le 8 novembre 2019, dans cette image fixe extraite d'une vidéo de média social. ethanborlephotography / via REUTERS

La Nouvelle-Galles du Sud, l’état le plus peuplé du pays, a été touchée par plus de 70 incendies. On prévoit des conditions extrêmes ou sévères mardi dans de nombreuses régions, y compris la ville de Sydney, a annoncé le Rural Fire Service.

"Avec autant d'incendies qui brûlent déjà, les maisons et les vies seront en danger", a déclaré le service d'incendie sur Twitter.

"Si vous êtes menacé par un incendie, vous risquez de ne pas recevoir d'aide."

Trois personnes sont mortes en Nouvelle-Galles du Sud depuis vendredi, lorsqu'un nombre record d'incendies au niveau d'urgence ont été déclarés dans cet État et qu'au moins 150 maisons ont été détruites (nL3N27P006).

Les autorités ont indiqué que cinq personnes avaient été portées disparues samedi après-midi, mais les médias locaux ont annoncé dimanche qu'elles avaient été retrouvées.

Dans un centre d’évacuation situé dans la ville de Taree, le Premier ministre Scott Morrison a rendu hommage au travail des pompiers, des volontaires et des membres de la communauté, tout en évoquant des jours difficiles.

"Il y a beaucoup de chemin à faire et mardi a l'air plus difficile", a déclaré Morrison lors d'une conférence de presse télévisée.

"Et ce n'est pas seulement plus compliqué en Nouvelle-Galles du Sud, nous connaissons des conditions similaires à celles observées mardi en Australie occidentale."

C’est déjà l’une des pires saisons de feu de brousse en Australie et elle se produit même avant le début de l’été de l’hémisphère sud, alors que certaines régions du pays sont déjà paralysées par une grave sécheresse.

Dimanche après-midi, environ la moitié des plus de 70 incendies en Nouvelle-Galles du Sud n'étaient toujours pas sous contrôle, un d'entre eux étant en situation d'urgence.

Plus au nord, dans le Queensland, plus de 50 incendies se sont déclarés dimanche, et des avertissements d’urgence ont été mis en place pour deux incendies.

Des milliers de résidents du Queensland ont été évacués et les autorités ont prévenu qu'un grave danger d'incendie était attendu mercredi, avec peu de répit cette année.

«Il n’ya vraiment pas de précipitations, pas de précipitations importantes, au moins jusqu’à la fin de l’année et probablement au début de l’année», a déclaré dimanche à la conférence de presse Mike Wassing, commissaire intérimaire des Services d’incendies et d’urgence du Queensland.

Reportage de Will Ziebell; édité par Jonathan Oatis et Richard Pullin

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *