Skip to content

LONDRES (Reuters) – Les équipes de Formule 1 Williams et Racing Point, basées en Grande-Bretagne, ont suivi McLaren lors de la mise en congé temporaire du personnel à la suite de la nouvelle crise des coronavirus, et leurs chauffeurs ont subi des réductions de salaire.

Williams, une équipe familiale indépendante qui se classe parmi les plus performantes du sport malgré les difficultés récentes, a déclaré que le pilote britannique George Russell et la recrue canadienne Nicholas Latifi bénéficieront d'une réduction de salaire de 20%.

Racing Point, basé à Silverstone, a déclaré que le pilote canadien Lance Stroll, dont le père milliardaire Lawrence était le propriétaire de l'équipe, et le Mexicain bien parrainé Sergio Perez, accepteraient également des réductions de salaire volontaires.

McLaren a mis le personnel en congé dans le groupe la semaine dernière. Les chauffeurs Carlos Sainz et Lando Norris ont également vu leur salaire temporairement réduit pour une période de trois mois.

Williams, anciens champions du monde qui ont terminé derniers en 2019, a déclaré dans un communiqué que cette décision faisait «partie d'un éventail plus large de mesures de réduction des coûts.

"La période de congé va durer jusqu'à la fin du mois de mai, tandis que la haute direction et nos chauffeurs ont subi une réduction de salaire de 20% à compter du 1er avril."

Dans le cadre du programme annoncé le mois dernier, les employeurs peuvent réclamer 80% des coûts salariaux mensuels habituels des employés en congé, jusqu'à 2 500 livres (3 068 $) par mois.

"Ces décisions n'ont pas été prises à la légère", a déclaré Williams. «Notre objectif est de protéger les emplois de nos employés … et de leur permettre de reprendre un travail à temps plein lorsque la situation le permet.»

Ni Williams ni Racing Point n'ont indiqué le nombre d'employés mis en congé.

La saison de Formule 1 2020 devait commencer à Melbourne le mois dernier, mais n'a pas encore commencé après que la pandémie ait anéanti les Grands Prix d'Australie et de Monaco.

Les courses à Bahreïn, au Vietnam, en Chine, aux Pays-Bas, en Espagne et en Azerbaïdjan ont également été reportées, avec un calendrier de courses réduit qui ne devrait pas commencer avant l'été européen au plus tôt.

FILE PHOTO: Formula One F1 – Pre Season Testing – Circuit de Barcelona-Catalunya, Barcelona, ​​Spain – 21 février 2020 Racing Point's Lance Stroll dépasse Nicholas Latifi de Williams lors des tests REUTERS / Albert Gea

Les équipes de Formule 1 ont déjà accepté de retarder jusqu'en 2022 d'importants changements de règles techniques prévus pour 2021 et d'utiliser les mêmes voitures l'année prochaine pour économiser de l'argent.

Le patron de McLaren, Zak Brown, a averti ce week-end que la Formule 1 est dans "un état très fragile" et risque de perdre certaines de ses 10 équipes à moins que de grands changements ne soient apportés.

(1 $ = 0,8149 livre)

Reportage de Rohith Nair à Bengaluru / Alan Baldwin à Londres; Montage par Christian Radnedge et Ken Ferris

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.