Skip to content
Les Philippines évacuent 30 personnes, dont un nourrisson, de Wuhan, un virus touché

Des Philippins, évacués volontairement en raison de l'épidémie de coronavirus, montent à bord d'un avion depuis Wuhan, Hubei, Chine, le 9 février 2020. Gracieuseté du ministère des Affaires étrangères / Document via REUTERS

MANILLE (Reuters) – Trente Philippins sont rentrés dimanche aux Philippines depuis la ville de Wuhan, dans la province chinoise du Hubei, l'épicentre d'une épidémie de coronavirus qui a tué plus de 800 personnes sur le continent, a indiqué le ministère des Affaires étrangères (DFA).

Vingt-neuf adultes et un bébé ont volé sur un vol affrété organisé par les services des affaires étrangères et de la santé qui ont atterri à Clark Air Base, située à environ 40 miles au nord-ouest de la capitale, Manille.

Les passagers de retour et une équipe gouvernementale de 10 membres ont été transférés de l'avion dans des bus qui les ont amenés au village des athlètes à proximité de New Clark City dans la province de Tarlac pour une quarantaine de 14 jours, a indiqué le DFA dans un communiqué.

Il y avait environ 300 Philippins à Hubei, selon les estimations du gouvernement philippin, mais il a déclaré que tous n'avaient pas voulu être évacués.

Les Philippines ont signalé trois cas positifs d'infection à coronavirus dans le pays, dont un Chinois de 44 ans qui avait voyagé de Wuhan et est décédé dans un hôpital public de Manille après avoir développé une pneumonie grave.

Selon le département de la santé, il y avait plus de 230 «patients sous enquête» pour une infection à coronavirus dans le pays samedi, dont une centaine à Manille.

Reportage par Enrico dela Cruz; Montage par Jacqueline Wong

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *