Les pêcheurs français bloqueront le tunnel sous la Manche et le port de Calais DEMAIN pour faire des ravages dans les livraisons de Noël

Les pêcheurs FRANÇAIS vont lancer un blocus de la Grande-Bretagne aujourd’hui [FRI] et faire des ravages dans les livraisons de Noël.

Des capitaines furieux disent qu’ils fermeront le tunnel sous la Manche et le port de Calais d’affilée au sujet de l’accès aux eaux britanniques.

Les pêcheurs français annoncent qu’ils lanceront demain un blocus de la Grande-BretagneCrédit : Getty
Des skippers menacent de perturber le tunnel sous la Manche et le port de Calais

Des skippers menacent de perturber le tunnel sous la Manche et le port de CalaisCrédit : AFP

Ils ont accusé Boris Johnson d’une « attitude provocatrice, méprisante et humiliante » dans les pourparlers sur les licences.

Hier soir, le numéro 10 a averti Emmanuel Macron qu’il avait la responsabilité de s’assurer que ses chalutiers n’arrêtent pas « illégalement » le commerce.

Le porte-parole du Premier ministre a déclaré : « Nous sommes déçus par les menaces d’activités de protestation.

« Il appartiendra évidemment aux Français de s’assurer qu’il n’y a pas d’actes illégaux et que le commerce ne soit pas affecté. »

Gerard Romiti, patron du Comité national des pêches maritimes, a déclaré que la manifestation était un « coup d’avertissement » pour la Grande-Bretagne.

Il fulmine : « C’est notre démonstration de la qualité et de la capacité des pêcheurs professionnels à se mobiliser.

« Nous ne voulons pas de cadeaux, nous voulons juste récupérer nos permis. Trop de pêcheurs sont encore dans l’ignorance. »

Les skippers prévoient de lancer une armada terrestre en déployant des véhicules pour obstruer les routes et les voies ferrées.

Ils utiliseront également leurs bateaux pour bloquer les ports de Calais, Saint-Malo et Ouistreham le long de la côte nord.

La manifestation, qui durera « plusieurs heures », devrait provoquer le chaos et déclencher de longues files de camions à destination de la Grande-Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *