Skip to content

Les pays de l'UE mettent en garde contre les risques liés aux fournisseurs étrangers de 5G

Les gouvernements européens ont appelé mardi les entreprises de télécommunication à faire face aux risques associés aux fournisseurs de pays tiers, un signal politique indiquant que les capitales nationales sont prêtes à durcir les exigences du fournisseur chinois d'équipements 5G, Huawei.

Dans les conclusions sur la sécurité 5G adoptées lors du Conseil des télécommunications de Bruxelles, les pays ont déclaré que la 5G "augmentera la surface d'attaque globale et nécessitera une attention particulière aux profils de risque de fournisseurs individuels".

Le texte du Conseil fait suite à une évaluation des risques publiée par la Commission européenne en octobre, selon laquelle les acteurs étatiques constituaient la plus grande menace pour la sécurité de la 5G. Les experts en cybersécurité sont également en train de finaliser une «boîte à outils» de mesures de sécurité pour faire face à ces risques, qui devrait être présentée au début de l'année prochaine.

«Il existe des risques pour la société, techniques mais également non techniques», a déclaré Thierry Breton, commissaire chargé du marché intérieur à la Commission européenne, lors du débat. "Nous devons nous en occuper sans naïveté."

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *