Skip to content

«S'ils ne peuvent pas payer la télévision, ils ne peuvent rien faire»: outrage imposé à un patient de l'hôpital public facturé 10 dollars pour accéder à FREE à la télévision

  • Des patients victoriens ont déclaré qu'ils devaient payer 10 dollars par jour pour la télévision et le wifi.
  • Habituellement, le fournisseur de télévision impose les frais aux patients
  • Les patients privés bénéficient d'un accès gratuit à la télévision et à Internet

Des patients du public ont été outrés après avoir été mis jusqu'à 10 $ par jour pour regarder gratuitement la télévision pendant leurs séjours à l'hôpital.

Les utilisateurs de Reddit ont posté une série de commentaires détaillant leurs expériences dans différents hôpitaux publics de Victoria.

Une personne a même affirmé que son père, atteint d'un cancer en phase terminale et ne voulant pas payer les frais de télévision, était obligé de ne rien faire d'autre que de rester allongé dans son lit pendant deux semaines.

Les patients publics obligés de payer des frais pour la télévision

Un patient de l'hôpital Alfred (photo) à Melbourne a déclaré qu'on lui facturait 10 dollars par jour pour l'accès à la télévision.

On a parlé en particulier de deux hôpitaux, l’hôpital Alfred de Melbourne et le centre de recherche sur le cancer et du cancer Olivia Newton John de l’hôpital d’Austin, également situé à Melbourne.

«Actuellement à l'hôpital de l'Alfred à Melbourne. Il faut payer 10 dollars par jour pour pouvoir regarder gratuitement la télévision », a écrit une personne.

Ils ont affirmé qu'en raison de leur état grave et de leurs fréquents séjours, ils étaient autorisés à regarder la télévision gratuitement mais les autres patients ne bénéficiaient pas de la même courtoisie.

Ils ont déclaré que les patients âgés et incapables de naviguer dans les ordinateurs portables ou sur Internet n'avaient plus rien à faire.

Les patients publics obligés de payer des frais pour la télévision

Le centre de recherche sur le cancer et le cancer Olivia Newton John de l’hôpital d’Austin (photo) facture également aux patients des frais d’utilisation d’Internet et de la télévision

"Mais je suis vraiment désolé pour les retraités qui ne sont pas aussi férus de technologie et qui n'ont pas beaucoup d'argent. S'ils ne peuvent pas payer la télévision, ils ne peuvent pratiquement rien faire."

Une autre personne a raconté comment son père, atteint d'un cancer en phase terminale, avait également été interdit de regarder la télévision.

«Mon père était au centre Olivia Newton John de l'hôpital Austin l'année dernière. Il était dans une pièce avec quatre autres personnes qui luttaient toutes contre le cancer.

Les patients publics obligés de payer des frais pour la télévision

Les gens ont eu recours aux médias sociaux pour exprimer leur frustration à l'égard du système de santé publique

«Mon père a appris que son cancer était en phase terminale et que, parce que vous deviez payer gratuitement pour regarder la télévision et que mon père ne voulait pas être principal, il a dû rester allongé dans son lit pendant des jours, sachant qu'il allait mourir quelques semaines », ont-ils dit.

"Il est honteux que les hôpitaux publics demandent aux patients de regarder Free to Air TV, mais de demander à ceux qui vivent les pires troubles émotionnels d'accéder à la seule chose qui pourrait offrir une certaine distraction est inacceptable."

Une personne a commenté que c'était "au-delà de dégoûtant" les patients en phase terminale ne pourraient pas utiliser une nécessité de base.

Les patients publics obligés de payer des frais pour la télévision

La plupart des hôpitaux publics appliquent la politique mais le fournisseur de télévision est également responsable de faire payer les patients

Un porte-parole du ministère de la Santé de NSW a déclaré au Daily Mail Australia que les hôpitaux publics de l'État facturent généralement l'utilisation de la télévision et que c'est souvent le fournisseur de services qui applique les frais.

«Généralement, si c'est dans un hôpital public, c'est un système de paiement par l'utilisateur. Certains districts sanitaires le fourniront gratuitement, mais la plupart des patients sont tenus de payer s'ils veulent ce service. '

Le porte-parole a déclaré qu'il incombait essentiellement à l'hôpital ou au fournisseur de la télévision de déterminer si les patients seraient facturés ou non.

«Généralement, ils doivent payer le fournisseur», ont-ils déclaré.

Le ministère de la Santé de l'État de Victoria indique sur son site Web que les patients recevront un hébergement gratuit à l'hôpital et un traitement médical, mais devront peut-être payer pour d'autres services, notamment la télévision et Internet.

Les patients privés ont libre accès à la télévision et à Internet dans tous les hôpitaux du pays.

Publicité

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *