Dernières Nouvelles | News 24

Les partis opposés aux sanctions russes se multiplient lors des élections européennes — RT World News

Les partis de droite et conservateurs gagnent du terrain au Parlement européen, selon les premiers résultats

Des centaines de millions d’Européens dans 27 États membres ont voté aux élections parlementaires européennes, démontrant ainsi leur soutien croissant aux partis conservateurs et de droite, au mépris des politiques actuelles du bloc, allant de l’immigration à la sécurité et au climat.

Les premières projections après la clôture du scrutin dimanche indiquaient une défaite retentissante contre deux principaux dirigeants de l’UE : le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz, ce qui a déjà conduit Macron à dissoudre l’Assemblée nationale du pays et à convoquer des élections législatives anticipées.

« La France a besoin d’une majorité claire pour fonctionner dans le calme et la concorde. » Macron a déclaré dans un message sur X (anciennement Twitter). « J’ai compris votre message, vos préoccupations et je ne les laisserai pas sans réponse. »





Le Rassemblement national de droite française a obtenu plus de 30 % des voix, soit plus du double de la part du parti Renaissance de Macron, l’ancienne dirigeante du parti, Marine Le Pen, ayant déclaré qu’elle était « prêt à prendre le pouvoir ». Alors que Le Pen avait soutenu l’envoi « armes défensives » en Ukraine, elle s’est opposée à leur utilisation pour frapper le territoire russe et a fait valoir que les sanctions contre Moscou sont inefficaces et nuisent principalement aux Européens.

Le parti de centre-gauche au pouvoir en Allemagne, les sociaux-démocrates, a obtenu des résultats décevants, se plaçant derrière le parti de droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui s’est opposé à plusieurs reprises aux sanctions occidentales contre la Russie et à l’aide militaire à l’Ukraine.

« Après toutes les prophéties catastrophiques, après le barrage des dernières semaines, nous sommes la deuxième force la plus puissante. » » a déclaré la dirigeante de l’AfD, Alice Weidel, saluant ce succès.



La coalition de Scholz subit un revers lors des élections européennes – sondages à la sortie des urnes

Le Parti conservateur néerlandais pour la liberté (PVV), dirigé par Geert Wilders, est arrivé deuxième avec 17 % des voix et devrait passer d’un à sept sièges au Parlement européen. Wilders s’était précédemment prononcé contre l’envoi d’une aide militaire à l’Ukraine, arguant que soutenir les efforts de guerre de Kiev laisserait l’armée néerlandaise incapable de défendre le pays.

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a annoncé sa démission après que son parti Open VLD a subi une défaite désastreuse, n’obtenant que 5,8% des voix, tandis que les partis de droite Vlaams Belang et nationaliste flamand N-VA ont obtenu respectivement plus de 14,8 et 14,2% des voix. .

« J’étais la figure de proue de cette campagne. Ce n’est pas le résultat que j’espérais et j’assume donc la responsabilité de ce résultat, ce n’était pas censé arriver. » de Croo a déclaré dimanche aux journalistes. « A partir de demain, je démissionnerai de mon poste de Premier ministre et je me concentrerai pleinement sur les affaires courantes. »

Lien source