Skip to content

«Pour les chrétiens, le mariage – c'est-à-dire l'union de toute une vie entre un homme et une femme, contractée par la formulation de vœux – reste le contexte approprié pour l'activité sexuelle.

HCependant, ils ajoutent également: "Dans son approche des partenariats civils, l'Église cherche à maintenir cette norme, à affirmer la valeur des amitiés engagées et sexuellement abstinentes et à servir avec sensibilité et pastoralité les chrétiens qui décident consciencieusement d'ordonner leur vie différemment …

"Les relations sexuelles en dehors du mariage hétérosexuel sont considérées comme étant en deçà des objectifs de Dieu pour les êtres humains. L'introduction du mariage homosexuel … n'a pas changé l'enseignement de l'église sur le mariage ou les relations homosexuelles."

Jayne Ozanne, militante pour les droits des LGBT et membre de l'organe directeur du C de E, le synode général, a déclaré: Je ne suis malheureusement pas surpris par le contenu de cette déclaration, mais je suis profondément attristé par son ton.

Elle apparaîtra loin d'être «pastorale» pour ceux qu'elle affecte et montre peu de preuves à ceux qui souhaitent que l'Église les aide à célébrer leurs relations affectueuses et engagées de la «nouvelle inclusion chrétienne radicale» qui nous a été promise.

J'attends avec impatience le jour où l'Église d'Angleterre mettra de l'ordre dans sa maison, souhaite la bienvenue à tous et fait des "déclarations pastorales" confuses comme celle-ci redondantes.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *