Les ministres des Affaires étrangères de l’UE discuteront des relations avec la Russie et des sanctions lors d’une réunion du Conseil

Les relations tendues de l’Union européenne avec la Russie figureront en tête de l’ordre du jour de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles lundi.

L’UE a appelé à plusieurs reprises à la libération du critique du Kremlin Alexei Navalny, menaçant la Russie d’éventuelles nouvelles sanctions.

« Il est clair que la Russie est sur une voie de confrontation avec l’Union européenne », a déclaré lundi le chef du bloc Josep Borrell.

« Dans le cas de M. Navalny, il y a un refus catégorique de respecter leurs engagements, y compris le refus de prendre en compte les décisions de la Cour européenne des droits de l’homme », a-t-il ajouté.

La Russie a déclaré qu’elle était prête à rompre ses liens avec l’UE si de nouvelles sanctions étaient imposées.

Les relations entre Bruxelles et Moscou ont atteint un nouveau plus bas ces dernières semaines après les expulsions tit-pour-tat d’un certain nombre de diplomates.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a toutefois déclaré que le pays était prêt à « rétablir les relations » si l’UE le jugeait nécessaire, après une rencontre avec son homologue finlandais Pekka Haavisto, lundi dernier.

Le ministre des Affaires étrangères de l’UE discutera également de la crise actuelle au Myanmar, en Éthiopie, ainsi que de l’accord sur le nucléaire iranien et de la répression des forces de l’opposition au Belarus.

Plus d’informations sur cette histoire de la correspondante d’Euronews Shona Murray dans le lecteur vidéo ci-dessus.