Skip to content
Les médias d'État chinois exhortent les investisseurs à ne pas paniquer face à la chute du marché suite à une épidémie de coronavirus

PHOTO DE DOSSIER – Les investisseurs sont assis devant un tableau montrant des informations sur les actions dans une maison de courtage le premier jour de négociation en Chine depuis le Nouvel An lunaire, à Hangzhou, province du Zhejiang, Chine, le 3 février 2020. China Daily via REUTERS

SHANGHAI (Reuters) – Les médias d'État chinois appellent les investisseurs à ne pas paniquer après que les marchés financiers se sont effondrés lundi alors que le coronavirus se propage à travers le pays.

Un éditorial publié mardi dans le Securities Times, financé par l'État, a qualifié la baisse de «normale» et l'a comparée à des effondrements de marché similaires après l'épidémie du virus du SRAS il y a près de 20 ans et les attentats terroristes du 11 septembre 2001 contre les États-Unis. États.

Lundi, premier jour de négociation en Chine après les vacances du Nouvel An lunaire, l'indice composite de Shanghai a chuté de 8,7%.

"De tels événements ne sont généralement qu'une interruption à court terme … et n'ont pas d'impact économique durable", a déclaré le journal.

Un article similaire publié mardi dans le China Securities Journal, un autre journal affilié à l'État, a qualifié la diapositive d'événement de «cygne noir» qui ne changera pas les fondamentaux du marché.

«L'impact de l'épidémie actuelle … est nécessairement à court terme. Après la sortie du pessimisme, le marché boursier devrait se stabiliser progressivement », a déclaré le journal.

Rapport de Josh Horwitz; Montage par Kenneth Maxwell

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *