Les maisons de retraite enfreignent les droits de l’homme avec des interdictions générales de visites, selon les députés

Le gouvernement devrait interdire aux foyers de soins d’imposer des interdictions générales de visites au nom de Covid-19, a déclaré un groupe multipartite de députés.

Les députés de la commission parlementaire des droits de l’homme ont déclaré qu’il était «totalement inacceptable» que les maisons de soins refusent aux résidents l’accès à leur famille même lorsque les risques étaient faibles, et ont déclaré que l’approche violait les droits de l’homme.

La commission a élaboré un projet de texte réglementaire qui modifierait la loi sur les visites et garantirait une protection juridique afin de garantir que les résidents âgés ne soient pas isolés.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments